Les djihadistes de l’État islamique poursuivent leur avancée en Irak | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Les djihadistes de l'État islamique poursuivent leur avancée en Irak
Les djihadistes de l’État islamique poursuivent leur avancée en Irak

Les djihadistes de l’État islamique poursuivent leur avancée en Irak

Des djihadistes de l’État islamique (EI) se sont emparés dimanche de la ville irakienne de Sinjar, près de la frontière syrienne.

L’EI est entré dans la ville et a hissé leur drapeau sur les bâtiments gouvernementaux. Les combattants de l’EI auraient aussi détruit le sanctuaire de Sayyeda Zeinab, la fille d’un imam vénéré de l’islam chiite.

Il s’agit d’un deuxième revers en deux jours pour les forces kurdes.

La prise de Sinjar survient au lendemain de celle de Zoumar, une autre ville d’où l’EI a chassé les forces kurdes. Les insurgés se sont aussi emparés emparés de deux champs de pétrole qui produisent 20 000 barils par jour et d’une petite centrale électrique.

Toutefois, un responsable kurde a déclaré que le barrage de Mossoul, le principal barrage d’Irak, était toujours sous le contrôle des forces kurdes, malgré une attaque des djihadistes.

Les djihadistes continuent de s’emparer d’importants pans de territoire en Irak et provoquent une vive inquiétude.

Sinjar comptait 310 000 habitants et accueillait des dizaines de milliers de réfugiés qui fuyaient les combats entre les insurgés sunnites et les forces kurdes. Des dizaines de milliers de personnes ont maintenant fui cette ville.

« Une tragédie humanitaire est en train de se dérouler à Sinjar », a déclaré l’émissaire de l’ONU en Irak, Nickolay Mladenov.

L’armée irakienne continue d’être complètement dépassée par l’offensive des insurgés sunnites qui s’est intensifiée depuis le mois de juin. Dans la nuit de vendredi à samedi, au moins 23 soldats ont été tués dans une attaque de l’EI à Jourf al-Sakhr.

Karwan Zebari, représentant du gouvernement régional du Kurdistan, a indiqué que les combattants peshmerga préparaient une « offensive majeure » dans la nuit de dimanche à lundi pour tenter de reconquérir les localités voisines du barrage.

Source: ici.radio-canada.ca

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.