Les «Eléphants» soutiennent Kolo et Yaya Touré dans leur deuil

Les «Eléphants» soutiennent Kolo et Yaya Touré dans leur deuil

Yaya Touré et Kolo Touré sont finalement restés avec l’équipe de Côte d’Ivoire, qui participe à la Coupe du monde 2014, malgré la mort de leur frère Ibrahim. A Aguas de Lindoia, au Brésil, les « Eléphants » tentent de soutenir le milieu de terrain et le défenseur durant ce drame familial. 

Les larmes du milieu de terrain Geoffroy Serey Dié avant la rencontre Côte d’Ivoire-Colombie ont fait le tour du monde. La rumeur a couru que le joueur du FC Bâle avait perdu son père juste avant le coup d’envoi. Ce sont pourtant Kolo Touré et Yaya Touré qui ont vécu un drame, après leur deuxième rencontre dans la Coupe du monde 2014 de football. Leur frère, Ibrahim, est en effet décédé ce 19 juin 2014 à l’âge de 28 ans.

Kolo Touré et Yaya Touré présents à l’entraînement

Malgré le choc, le milieu de terrain et le défenseur ont décidé de rester (pour le moment) à Aguas de Lindoia, au Brésil, avec l’équipe de Côte d’Ivoire. Ils étaient à l’entraînement, ce 20 juin 2014, même si Yaya Touré s’est rapidement éclipsé, tout comme Didier Drogba et Serge Aurier.

L’abnégation des deux frères a ému le gardien de but Boubacar Barry Copa : « Je tenais à rendre hommage à Kolo et Yaya. Ce n’est pas facile de rester dans cette situation. Ils ont décidé de rester pour le groupe. Je pense qu’ils savent qu’ils seront bien entourés. On est là et on les soutient. »

Pour le portier de Lokeren (Belgique), la mort d’Ibrahim Touré est aussi un choc : « Je suis proche de Kolo. En plus, son jeune frère, c’est un petit que je connaissais très bien, qui a évolué dans mon académie (MimoSifcom). C’est très difficile à accepter. Mais on est croyant, on est musulman, c’est la volonté de Dieu. »

« Ça va être très très dur pour eux »

Copa Barry : «Kolo et Yaya Touré sont bien entourés»21/06/2014 – par Hugo Moissonnier écouter

« C’est une tragédie pour nous, glisse à son tour Gervinho. Il faut être avec eux, il faut les encourager, il faut leur apporter notre soutien. J’ai bien connu Ibrahim, j’ai joué avec lui à l’Académie de Jean-Marc Guillou (MimoSifcom) ». L’attaquant de l’AS Rome (Italie) invite à battre la Grèce, le 24 juin, pour décrocher une qualification historique en huitièmes de finale et donner ainsi un peu de joie à ses partenaires.

Ce drame va-t-il rapprocher un peu plus les « Eléphants » ? « On ne peut pas souhaiter que ce type de situation resserre un groupe, soupire Barry Copa. Pour le moment, on est abattus. Surtout après ce match contre la Colombie. Ça va être très très dur pour eux, parce qu’on a un match à jouer dans quatre jours contre la Grèce ».

Par David Kalfa

Source: RFI 

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.