Les incongruités de Gnamien Konan, président de l’UPCI: «Cette histoire de PDCI-RDR ….. En 2020, l’UPCI va prendre le pouvoir en Côte d’Ivoire»

Les incongruités de Gnamien Konan, président de l’UPCI: «Cette histoire de PDCI-RDR ….. En 2020, l’UPCI va prendre le pouvoir en Côte d’Ivoire»

Le président de l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI), Gnamien Konan, a affirmé samedi à Lakota que son parti n’est pas concerné par l’alternance au pouvoir entre les membres du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

“Cette histoire de PDCI-RDR ou de candidature à tour de rôle ne nous intéresse pas. En 2020, l’UPCI va prendre le pouvoir en Côte d’Ivoire”, a affirmé Gnamien Konan dans le village de Zahiri où il présidait la finale d’un tournoi de football.
“Si vous prenez les cinq partis du RHDP, la candidature à tour de rôle nous ramène à 2060. On n’est pas concerné par cela”, a poursuivi le président de l’UPCI, ajoutant que sa formation politique se prépare aux législatives de 2015, sans toutefois oublier de réaffirmer son accord à la candidature du Président Alassane Ouattara pour un second mandat.
 “J’ai été un des premiers à la sortie du Golf hôtel à dire que vu l’état du pays, vu les chantiers qui se présentent devant le nouveau président, il lui faut au moins 10 ans. Or, c’est ce que la Constitution prévoit, c’est-à-dire un mandat de cinq ans renouvelable une fois. Le président de la République avait fait une analyse avant la crise postélectorale. Après la crise, il s’est ajouté la division. Il fallait réconcilier les Ivoiriens, faire revenir la sécurité avant de s’occuper des problèmes économiques et sociaux qui étaient déjà nombreux. Donc, j’ai dit qu’il faut 10 ans et que j’étais prêt à le soutenir”, a-t-il expliqué.
Gnamien Konan a entrepris d’élargir sa base électorale en recrutant de nouveaux militants.
A Dahiri, il a invité les populations à adhérer à l’UPCI au sein de laquelle il prône l’union pour le bonheur de la Côte d’Ivoire.
“Sans l’union, on ne peut rien faire, rien obtenir. C’est l’union qui fait la force. Je suis venu vous parler d’union, de réconciliation et de paix. Malgré nos divergences d’opinions, on doit s’unir pour la Côte d’Ivoire. C’est cela que nous faisons déjà à l’UPCI. Je vous invite à nous rejoindre”, a indiqué Gnamien Konan.
La co-coordonnatrice de l’UPCI pour la région du Lôh-Djiboua dit avoir eu des entretiens avec la chefferie pour mieux faire connaître son parti.
“On va s’appuyer sur la jeunesse pour gagner du terrain dans cette région”, a indiqué Mlle Lohoré Carole.
Elle a initié le tournoi de football qui a réuni 16 villages, en vue d’occuper sainement les jeunes, mais surtout de leur parler de l’UPCI.
“Nous pensons qu’ils nous ont bien compris et bientôt, l’on verra un parti plus fort dans l’ensemble de la région du Lôh-Djiboua”, a-t-elle promis.
Gso/kkp/kp

Source : AIP

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.