Les ivoiriens doivent s’apprêter à la reconquête républicaine de la Côte d’Ivoire

Les ivoiriens doivent s’apprêter à la reconquête républicaine de la Côte d’Ivoire

« Mes entrailles! Mes entrailles: je souffre au dedans de mon cœur, Le cœur me bat, je ne puis me taire »

Depuis 2011, notre pays, la Côte d’Ivoire, va très mal. La démocratie est foulée aux pieds et les libertés sont confisquées. Nos terres sont expropriées, notre nationalité bradée et notre dignité froissée. Mieux, les ressources naturelles et minières sont hypothéquées à cause d’un surendettement abyssal. En un mot : le pays est venu à un franc symbolique. La Côte d’Ivoire profonde s’inquiète car ce qui reste au pays, c’est son squelette.

Dans cette œuvre machiavélique orchestrée par les Hommes étranges, nous ne pouvons que compter sur nous-mêmes. Ceux qui nous gouvernent aujourd’hui se sont disqualifiés par des compromis et des compromissions qui font d’eux de simples exécutants de donneurs d’ordre et de leçons au casque colonial. Peuple de Côte d’Ivoire, leur survie dépend de ton maintien dans l’ignorance et la résignation. Pays glorieux dont la grandeur résidait dans son génie propre, la Côte d’Ivoire est pillé et violée.

Nos ancêtres ne comptaient que sur eux-mêmes et aujourd’hui, le salut notre pays ne viendra que des Nous, les Ivoiriens et non d’ailleurs, comme vous le pensez. C’est par la lutte contre nos satrapes au pouvoir et par la splendide beauté de notre combat que nous réussirons à changer le pronostic fait sur notre pays. La Côte d’Ivoire est la terre qui nous a été donnée en héritage, c’est pourquoi, Ivoiriennes et Ivoiriens, bravons la peur pour reconquérir notre pays. Ivoiriens, notre rôle historique est de redonner la dignité à notre pays. Les hommes étranges ont mis la main sur notre pays pour de longues années et si nous ne faisons rien, demain nos enfants demanderont une carte de résidence en Côte d’Ivoire.

Peuple de Côte d’Ivoire, tu es appelé à cette reconquête de notre pays et malheur à toi si tu lui tourne le dos. Dans cette lutte pour reconquérir notre pays des mains des hommes étranges, ne crains point et ne t’effraie point ! Prends avec toi, tous les siens, lève-toi, monte contre la destruction de notre Nation, la confiscation des libertés, le pillage de nos ressources et la dilapidation de notre dignité. Dans ce combat, nous vaincrons par la force de notre engagement et de notre conviction.

Dans ce noble combat, le Divin est de notre côté. C’est pourquoi, Ivoiriennes et Ivoiriens, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture ; revêtez la cuirasse de la justice ; mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’amour pour notre pays ; prenez par–dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés des hommes étranges ; prenez aussi le casque du salut, et l’épée du courage, qui est l’audace. Peuple de Côte d’Ivoire, il y aura plusieurs batailles pour vaincre le malin.

Pour ce faire, nous sonnerons de la trompette pour vous avertir et si celui qui entend le son de la trompette ne se laisse pas avertir, et que l’épée vienne le surprendre, son sang sera sur sa tête. Déjà la cognée est mise à la racine de l’arbre et tout arbre qui ne produit pas de bons fruits sera coupé et jeté au feu. Que ceux qui ont des oreilles entendent ce que l’Esprit dit au peuple ivoirien.

Prao Yao Séraphin

One comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.