Les mails d’Hillary Clinton révèlent que Nicolas Sarkozy aurai préparé et voulu la guerre en Libye pour des raisons militaires et économiques

Les mails d’Hillary Clinton révèlent que Nicolas Sarkozy aurai préparé et voulu la guerre en Libye pour des raisons militaires et économiques

Hillary Clinton, alors secrétaire d’État américaine, a été tenue informée de la situation en Libye en 2011 et 2012. Il en ressort que Nicolas Sarkozy a préparé et voulu cette guerre pour des raisons militaires et économiques, que la DGSE a activement participé sur le terrain à la création du gouvernement de transition et que BHL a joué les VRP de l’Élysée.

Avant même Machiavel, les princes n’ont jamais manqué de conseillers pour leur prodiguer avis et informations plus ou moins intéressés. Sidney Blumenthal est l’un de ces intrigants professionnels qui gravitent dans l’orbite de Bill et Hillary Clinton depuis une vingtaine d’années. Ancien journaliste devenu conseiller à la Maison Blanche dans les années 1990, il est resté l’un des très proches du couple. Quand Hillary Clinton est devenue secrétaire d’État en 2009, elle a voulu recruter Blumenthal dans son cabinet, mais l’équipe Obama s’y est opposée, estimant que le personnage était trop engagé auprès des Clinton et pas assez collectif.

L’homme a finalement rejoint la fondation Clinton et, au moment de la révolution libyenne, il s’est associé avec quelques businessmen américains pour tenter de se tailler des marchés dans la Libye post-Kadhafi (nous avons déjà raconté http://blogs.mediapart.fr/blog/thomas-cantaloube/200515/les-remugles-des-cuisines-du-clintonworld-continuent-de-se-repandre cette histoire sur Mediapart). Sidney Blumenthal s’est donc mis à inonder son amie Hillary Clinton de mémos sur la situation en Libye à partir de février 2011, et il a continué jusqu’en décembre 2012. Ces mails, qui ont récemment été divulgués http://benghazi.house.gov/news/press-releases/select-committee-adds-to-secretary-clinton-s-public-email-record par la commission d’enquête du Sénat américain sur l’attentat de Benghazi qui a coûté la vie à l’ambassadeur des États-Unis sur place, contiennent à boire et à manger.

Voici donc les principaux extraits de ces mémos concernant la France :

  • 1. Sarkozy voit une opportunité de redorer le blason militaire de la France

sarkozy libye clinton Les mails dHillary Clinton révèlent que Nicolas Sarkozy aurai préparé et voulu la guerre en Libye pour des raisons militaires et économiques

  • 2. « Comment les Français ont créé le Conseil national de transition ou comment l’argent parle »

Deux jours plus tard, le 22 mars 2011, Blumenthal revient à la charge avec de nouvelles informations, qu’il dit tenir « d’une personne au courant » et « en toute confiance ». Il intitule son mail : « Comment les Français ont créé le Conseil national de transition ou comment l’argent parle [en français dans le texte ! – ndlr]. » Blumenthal parle de Conseil national libyen, mais c’est bien du Conseil national de transition (CNT), qu’il s’agit.

« Depuis fin février 2011, des officiers de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) ont entamé une série de rencontres secrètes avec l’actuel dirigeant du Conseil national de transition, Moustapha Jalil et le général Abdelafattah Younès, qui sera bientôt le commandant des troupes rebelles autour de Benghazi. […] Les officiers de la DGSE ont fourni de l’argent et des conseils pour appuyer la formation du CNT. Ces officiers ont expliqué à Jalil et à Younès qu’ils parlaient sous les ordres du président français Nicolas Sarkozy, et ils ont promis que dès que le CNT serait organisé, la France reconnaîtrait le Conseil comme le nouveau gouvernement de la Libye. […] En retour pour cet appui, les officiers de la DGSE ont indiqué qu’ils attendaient du nouveau gouvernement libyen de favoriser les entreprises françaises et les intérêts nationaux, en particulier dans le domaine pétrolier. Jalil et Younès ont approuvé. »

sarkozy libye clinton1 Les mails dHillary Clinton révèlent que Nicolas Sarkozy aurai préparé et voulu la guerre en Libye pour des raisons militaires et économiques

Lire la suite sur Mediapart

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE