Les microbes tuent, Hamed Bakayoko (Hambak) danse (Vidéo)
Candidate au BTS, Larissa a été tuée par des microbes à Yopougon. Pas loin de là Hamed Bakayoko s'amusait, habillé comme un "microbe".

Les microbes tuent, Hamed Bakayoko (Hambak) danse (Vidéo)

À l’heure où le fléau des microbes qui n’a jamais connu d’adversaire bat son plein, il y en a qui trouve le malin plaisir de jubiler et danser dans les maquis et boîtes et de nuit. En l’occurrence le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur chargé de la sécurité Hamed Bakayoko, comme constaté sur les réseaux sociaux.

On se demande bien les raisons de cette danse macabre, exécutée par le ministre de l’intérieur Hamed Bakayoko secouant la tête tel un zombi, en compagnie de Asalfo du groupe ’’magic système’’ et de Yabongo artiste zouglou dans un maquis de la commune de Yopougon. L’autorité chargée de la sécurité a été surprise dans une récente vidéo postée sur les réseaux sociaux. Le contexte contrastant outrageusement avec la réalité du moment; l’insécurité dominée par le fléau des microbes qui ne font pas de quartier, la vidéo n’a pas manqué de choquer plus d’un au point d’interpeller la rédaction de Koaci.com pour la majorité.

’’À la suite de la mort de Larissa ( affaire nouvelle fois révélée par Koaci.com), on aurait voulu le voir tenir une conférence de presse et, convoquer une réunion de crise’’ explication de nombreux internautes.

Candidate au BTS Larissa a été tuée par des microbes à Yopougon Les microbes tuent, Hamed Bakayoko (Hambak) danse (Vidéo)

Candidate au BTS, Larissa a été tuée par des microbes à Yopougon.
Pas loin de là Hamed Bakayoko s’amusait, habillé comme un “microbe”.

Malheureusement une fois de plus, le contexte social et la réalité abidjanaise sont tels qu’ils sont: Les vacances et la fête sont l’une des priorités. S’en suit également l’embourgeoisement des politiques au sommet de l’Etat, alors que l’insécurité ne connaît toujours pas d’adversaire, et tue.

La suite….admirez la danse macabre du ministre chargé de la sécurité.

Abogny Larissa née en 1992, a été tuée de plusieurs coups de couteau mercredi très tôt le matin aux environs de 4heures, par une bande de divorcés sociaux communément appelés ” les microbes”. Elle se pressait de rejoindre son centre de composition pour le BTS.

Adriel, Abidjan

Source: Koaci.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE