Les scandales de Miss Côte d’Ivoire 2014 : La candidate 24 a donné sa virginité pour plus de 4.000.000 FCFA (Vidéo)

La récente élection de Miss côte d’Ivoire 2014 serait loin d’avoir livré tous ses secrets.

En effet, la mère d’Ester Uha 21 ans candidate au dossard 24 venue de la Région du Gôh, Gagnoa (centre-ouest) , s’est donnée en spectacle après la cérémonie au Palais des Congrès de Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan-Cocody, faisant de graves révélations sur le président du Comici, Victor Yapobi.

Dans la vidéo suivante les bruits ne permettent pas de comprendre les propos de la Dame en question, mais confirmés par des témoins sur place, accuse le patron du plus grand concours de beauté ivoirien, d’avoir reçu 3,8 millions de FCFA de sa part en vue de sacrer sa fille, comme la Miss Côte d’Ivoire 2014.

Elle va plus loin, en révélant que ce dernier a aussi eu une relation intime avec sa progéniture qui aurait perdu par la même occasion sa virginité. Vrai ou faux ?

Par ailleurs notons qu’à la veille de la cérémonie, une source de l’opérateur MTN, sponsor de l’événement, révélait à koaci.com une manœuvre en vue de favoriser le vote de celle qui deviendra miss Côte d’Ivoire. Interpelé à ce sujet par téléphone, le Comici n’avait donné suite.

Rappelons que dans la nuit de samedi à dimanche, Jennifer Yeo Rechercher remportait la couronne de miss Côte d’Ivoire

Reste désormais à savoir si ce dernier réagira avec cette nouvelle affaire.

Source: AP


Après l’édition 2012 marquée par la chute inexpliquée d’une candidateen plein défilé, un énième scandale vient encore éclabousser le concours Miss Côte d’Ivoire comme chaque année. Cette fois-ci, c’est la mère de la candidate numéro 24, Uha Esther, qui, à la fin de cette compétition a fait des révélations graves sur le déroulement du concours de beauté et de son Président Victor Yapobi.

En effet, dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, on entend les cris de colères de Mme Aka Tanoh Jasmine, mère de Uha Esther, ainsi que des injures à l’encontre de M. Victor Yapobi (Président du comité Miss côte d’Ivoire), de son staff et du sponsor officiel MTN Côte d’Ivoire. Selon certaines sources présentes sur les lieux et de ce que nous avons vue et entendu sur la vidéo qui suit, elle aurait fait des faveurs à M. Yapobi afin d’assurer la victoire de sa fille à ce concours. Mais au final, tous ses efforts ont été vain puisque c’est la candidate numéro 15 Yeo Jennifer qui a remporté le concours.

Source: Techmissus


Miss Côte d’Ivoire 2014 : Des photos nues d’une candidate retrouvées sur internet

Encore une affaire de fesses et de culs sur la toile. L’affaire ne s’est pas passée chez nous, mais c’est juste à coté d’Abidjan avec nos amis ivoiriens. Un scandale a éclaté lors de la cérémonie de Miss Côte d’Ivoire 2014.

Selon un média ivoirien les 20 finalistes de l’édition 2014 du plus prisé des concours de beauté ivoiriens sont arrivées mercredi 4 juin à Abidjan pour la semaine de préparation avant la finale qui se tiendra demain soir dans l’un des plus beaux palaces de la capitale. Il n’a pas fallu attendre longtemps avant que la première affaire éclate puisque dès jeudi, des photos de la candidate n°3 entièrement nue sont apparues sur internet, avant d’être reprises par l’ensemble de la presse ivoirienne. Immédiatement disqualifiée, la jeune femme a crié à l’injustice alors qu’un comité de soutien officiel se constituait sur Facebook.
Sextape impliquant plusieurs candidates?

Plus tard dans la même soirée, une vidéo apparemment filmée dans le dortoir des filles et mettant en scène la candidate n°3 ainsi que les candidates n°6, 17 et 18 dans des situations plus que compromettantes est mise en ligne sur Youtube, accompagnée d’un commentaire énigmatique « y’a pas d’raison que je paye pour tout le monde ».

La police ivoirienne a ouvert l’enquête et nourrit déjà quelques soupçons. Lors de leur interrogatoire jeudi les trois filles impliquées ont chacune bien reconnue les autres participantes sur les images mais démentent y avoir participé elles-mêmes. Elles ont été à leur tour suspendues par l’organisation.

Source: senepeople

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE