Les sentences du rîte Guèlèdè de Kétou (Bénin) : Amadou Soumahoro, la première victime?

Chris Yapi ne ment pas. Certains Ivoiriens ont la manie facile de tenter de discréditer tout ce que Chris Yapi avance. Je voudrais, aujourd’hui, rappeler aux lecteurs que la maladie d’Amadou Soumahoro ne me surprend guère. Pourquoi ? Parce que souvenez-vous, Chris Yapi avait révélé au monde entier dans un article intitulé :

« Guerre de succession au RHDP: Révélations sur la maladie mystique d’Amadou Gon Coulibaly », paru le 8 juin 2020 (https://youtu.be/8upPrLi-Qnc), l’information précise selon laquelle des émissaires d’Hamed Bakayoko, dont des frères de Fabrice Sawegnon, s’étaient rendus au Bénin, notamment à Kétou, avec pour mission secrète de contacter les mystiques Béninois réputés les plus puissants d’Afrique.

Ainsi, des mystiques redoutables pratiquant le rituel du Guèlèdè ont été sollicités afin de décimer l’entourage et les grands soutiens d’Amadou Gon-Coulibaly.

Vous souvenez-vous de cet article ? Lisez par vous-mêmes :

« Hamed Bakayoko a également compris qu’avec le retour d’Amadou Gon Coulibaly au pays, même diminué, la partie reste compliquée pour lui. Il a décidé de passer à la vitesse supérieure : celle des mystiques béninois.

Ainsi, sur recommandations de son ami, le maître franc-maçon Maixent Accrombessi, ancien Directeur de cabinet du Président Ali Bongo Ondimba, Hamed Bakayoko a envoyé des émissaires depuis le lundi 1er juin 2020 dans le village de Kétou, non loin de Porto Novo, au Bénin.

À Kétou, tous les connaisseurs le savent, il y a le rituel magique du Guèlèdè, mais aussi une porte mystique aux effets occultes redoutables. Tout le monde n’y a pas accès. Mais, Hamed Bakayoko a une bonne recommandation, celle d’Accrombessi, qui est également grand-maître vaudou au Bénin. Ses émissaires, dont des frères d’un certain Sawegnon, ont emmené avec eux une liste de personnes que les sorciers pratiquant le rituel du Guèlèdè doivent traiter. (…) Hamed Bakayoko entend décimer, s’il le faut, l’entourage du Premier ministre, mais le destin présidentiel que lui a prédit feue la prêtresse Mamissi du Worodougou doit s’accomplir et maintenant. »

À la réception de la liste de ceux qui y étaient inscrits, notamment Alassane Ouattara, Amadou Gon Coulibaly, Téné Birahima Ouattara, Amadou Soumahoro, Camara Kandia, Adama Bictogo et Patrick Achi, les grands mystiques impitoyables du Bénin, avaient promis que parmi ces personnes, certaines allaient mourir subitement, d’autres feraient des accidents ou encore des AVC.

Personne n’a cru à ce que Chris Yapi avait dit. À peine quelques semaines, voici que l’un des grands soutiens d’Amadou Gon tombe et d’après les journaux, il va être évacué à Paris. Ce dont Chris Yapi a la certitude, c’est qu’Amadou Soumahoro a été évacué à la Clinique Farah ce jour. S’il doit d’aventure partir, Chris Yapi va investiguer et vous le dira.

Nous savons également qu’Amadou Soumahoro avait des velléités de remplacer Amadou Gon-Coulibaly comme candidat du RHDP à la présidentielle d’octobre 2020, or Hamed Bakayoko ne joue pas avec sa présidence. Awaza le sacrificateur l’avait déjà dit « seul Hamed Bakayoko sera Président ».

Alors, maintenant qu’Amadou Soumahoro est tombé, que va-t-il advenir des autres noms inscrits et soumis aux mystiques de Kétou qui, pour le moment semblent, bien se porter ?

Hamed Bakayoko quant à lui est serein et attend la réalisation de toutes les promesses des mystiques Béninois et à raison. Il a déboursé des centaines de millions pour un résultat rapide. De sa liste, un premier vient de tomber. Et les autres ? La famille d’Amadou Soumahoro ferait mieux de prendre très sérieux les écrits de Chris Yapi et de se préoccuper de la maladie du Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

CHRIS YAPI NE MENT PAS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.