Les souscripteurs d’Agrobusiness menacent de saisir la justice en cas d’échec des négociations avec le gouvernement

Les souscripteurs d’Agrobusiness menacent de saisir la justice en cas d’échec des négociations avec le gouvernement

La coalition des associations des souscripteurs des entreprises d’agro-business a menacé, lundi, de saisir la justice Ivoirienne si les négociations entamées avec le gouvernement n’aboutissent pas.

«Si la voie de la négociation engagée avec le gouvernement n’aboutit pas, nous aurons recours à la justice. Nous sommes dans un pays de dialogue et nous pensons que notre voix sera entendue» a déclaré à APA Kouakou Ouattara, président de la coalition des associations des souscripteurs de l’agro-business.

«Après les manifestations du samedi dernier 13 de nos amis ont été interpellés à 23h le même jour avant d’être libérés et ils ont regagné leur domicile» a-t-il révélé.

Selon M. Ouattara, un comité de veille a été mis en place le 15 février dernier et les représentants des souscripteurs ont été invités à une rencontre où ils été informés d’un projet de remboursement des capitaux.

«Comment le comité de veille peut-il disposer des provisions de tiers gelés par le Procureur de la république sans qu’aucune main levée ne soit ordonnée ? Comment le comité de veille peut-il décider d’un tel mode opératoire de remboursement alors qu’une action en justice est en cours ?», s’interroge Kouakou Ouattara.

«Nous, représentants des souscripteurs, rejetons le mode opératoire de remboursement des capitaux proposés par le comité de veille et restons disposés à toutes autres formes de solutions négociées qui épousent l’idéologie des souscripteurs», a-t-il indiqué mentionnant qu’un collectif d’avocats est en train d’être mis en place pour la procédure judicaire.

Face à la prolifération des sociétés dites d’agro-business et assimilés, une étude a été menée par les services compétents de l’Etat et des acteurs du système financier, en vue de faire la lumière sur la nature des activités desdites sociétés et de cerner les risques encourus par les populations.

Le gouvernement ivoirien a dévoilé, récemment, les résultats d’une enquête sur les entreprises agro-business, faisant ressortir 28 entreprises agro-business dénombrées avec 36 699 souscripteurs qui ont investi 66 milliards de FCFA pour une promesse totale de 660 milliards de FCFA.

Mercredi, le ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste, Porte-parole du Gouvernement ivoirien, Bruno Nabagné Koné avait indiqué à l’issue d’un Conseil de ministres que le remboursement du capital investi des souscripteurs des entreprises d’agro-business démarrera avant la fin du mois de février 2017.

Source: APA

One comment

  1. Vous allez saisir quelle justice?Vous vous abusez vous-mêmes deh!Une justice qui est collée sur ceux qui vous grugent?Vaut mieux saisir ceux qui vous ont dupés en leur demandant pardon!Comment vous pouvez saisir le diable pour trancher une cause dont l’acteur est Satan.C’est le pareil et le même,c’est l’appellation qui change! Revenez donc à la réalité sauf si vous êtes gens du Nord,ça va avancer car les milliards pleuvent en haut là-bas! Mais vous devez avoir des kalachs aussi deh!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*