Les Zimbabwéens assimilent toujours la Corée du Nord aux massacres de Gukurahundi

Les Zimbabwéens assimilent toujours la Corée du Nord aux massacres de Gukurahundi

Pour de nombreux Zimbabwéens, la Corée du nord renvoie souvent à un souvenir du triste épisode de l’histoire de leurs pays lorsque des milliers de civils ont été massacrés dans les années 1980 par des soldats formés par Pyongyang.

Ce triste épisode de l’histoire du Zimbabwe est actuellement connu sous le nom de « massacres Gukurahundi ».

Les relations entre Harare et Pyongyang remontent à la guerre d’indépendance du Zimbabwe, dans les années 1970, lorsque la Corée du nord avait offert son soutien matériel et logistique aux combattants de la liberté.

La Corée du nord avait alors envoyé des conseillers militaires au Zimbabwe dans les années 1980 pour former la Cinquième Brigade (Fifth Brigade) de l’armée zimbabwéenne, un acte qui avait ainsi contribué à renforcer les relations entre les deux pays.

C’était à la suite d’un accord signé en octobre 1980 entre le leader nord-coréen de l’époque, feu Kim Il-sung et l’actuel président zimbabwéen Robert Mugabe.

Les associations de défense des droits de l’homme avaient pointé du doigt Robert Mugabe, alors Premier ministre du Zimbabwe d’avoir donné l’ordre aux éléments de la Cinquième brigade de charger des civils sans défense entre 1983 et 1984 dans les régions du Matabeleland afin de mater une rébellion.

Cette unité spéciale de l’armée zimbabwéenne formée en Corée du nord avait tué pendant cette période quelque 20.000 civils et causé le déplacement de milliers d’autres.

avec apanews

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.