L’Esclavage des blancs en Amérique et en Afrique

Professeur d’histoire sociale italienne à l’université d’État de l’Ohio, Robert C. Davis dans un ouvrage remarquable, fruit de dix ans de travail, une étude sur l’esclavagisme des blancs dont le très célèbre Cervantès racontant les atrocités commises comme les fausses exécutions, et autres tortures que l’on peut écouter sur cette vidéo.

L’historien américain Robert C. Davis restitue les conditions de vie de captifs, d’esclaves blancs en Afrique.

” L’autre esclavage “, écrit Robert C. Davis, est ainsi devenu ” l’invisible esclavage ”

Selon un autre livre passionnant de Giles Milton « Captifs en Barbarie : l’histoire extraordinaire des esclaves européens en terre d’islam parle de de l’horreur qu’a été d’un million d’européens en Barbarie, c’est-à-dire dans l’actuelle Algérie, au Maroc, en Tunisie et en Libye sur une période de trois siècles dont des Américains enlevés sur des bateaux de commerce et les faits de razzias, de pirateries allant jusqu’au côte d’Islande où près de 400 islandais ont été enlevés.En Août 1816, une imposante flotte de guerre anglaise libéra les captifs en Barbarie, la région allant d’Algérie, au Maroc, en passant par la Tunisie et la Libye

Le journaliste et écrivain Serge Bilé publie un nouveau livre consacré aux grands empires soudanais du Moyen-âge. Son titre : « Quand les noirs avaient des esclaves blancs ».

Un essai qui déjà connaît un gros succès notamment au Québec où il a été bien accueilli, comme en témoigne cet article paru dans le quotidien Le Devoir.

Ces empires ont en effet vu défiler des souverains très puissants, et certains d’entre eux possédaient des esclaves blancs, comme on désignait à l’époque les Arabes et les Berbères, dont « la couleur de la peau n’avait pas encore été altérée par le métissage que produiront, par la suite, des siècles de concubinage avec les captives Africaines », écrit Bilé..

D’après l’historien Robert C.Davis L’esclavage blanc en Méditerranée (1500-1800). On estime à environ entre un million et 1250000 le nombre d’esclaves blancs détenus, entre 1530 et 1780, sur un territoire s’étendant de l’Algérie à la Libye actuelles. Au XVIe siècle, il y avait donc annuellement plus d’esclaves blancs razziés que d’Africains déportés aux Amériques et ses derniers n’eurent guère de descendants. Ils étaient affectés aux constructions de rues, de digues et autres palais. Cette période dura pourtant près de trois siècles, et n’aurait donc laissé aucune trace…

Dans cette vidéo c’est un constat : le capitalisme s’en fiche de votre couleur de peau…les marchands de chairs humaines ont toujours le même credo, l’argent, et peu importe si cela est sur le dos d’un blanc, d’un indien, d’un noir…d’ailleurs pour eux, tous ce qui peut rapporter de l’argent est valable, que cela par la marchandisation de votre corps via la prostitution, la drogue où autres formes d’esclavagismes.

En anglais mais le propos confirme une déportation vers les colonies.

Ainsi un grand nombre de blancs furent déportés vers l’Amérique du nord comme esclave mot qui tire son étymologie du latin médiéval sclavus signifiant « slave » au VIIe et prenant le sens d’« esclave » au Xe siècle.

Comme nous le voyons il y a une véritable méconnaissance historique sur ce qu’a été l’esclavagisme des blancs en Europe et en Amérique du nord mais cet omerta concernent toute autant voir plus l’histoire de l’esclavagisme des blancs en terre d’Afrique, ce sujet est complètement sous l’influence de lobbys confisquant et occultant l’histoire ainsi que les différents esclavagismes qui furent au final toutes abominables.

Mais ce que j’ai trouvé fort intriguant c’est de voir que les premiers esclaves d’Amérique du Nord, des Antilles ou d’Australie, dits “indentured”, furent des Blancs d’Europe et que cette habitude perdura jusqu’au 19eme siècle, mais quand on regarde de plus près l’histoire de la période industrielle est aussi une longue complainte de souffrance d’une classe ouvrière à peine mieux traitée qu’un esclave par un pouvoir capitaliste qui n’a pas changé d’un iota au cours des siècles et on y trouve un écho partout dans le monde à notre époque…

Source: agoravox

About admin

One comment

  1. Les ” blancs” ont été mis en esclavage par d’autres “blancs” ,que ca soit en europe, aux ameriques et meme en afrique du nord (magrhebe). Les africains noirs n’ont rien à voir avec ca. Les noirs ont été mis en esclavage aussi bien par les europeens les,americains que les arabes. N’essayez donc pas de nous embrouiller avec des titres fumeux. Le temps du jugement approche.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE