L’éternel ADO-le Mugabe de Côte d’Ivoire (Par Alice-Rosine Bécan Tiékpa)

L’éternel ADO-le Mugabe de Côte d’Ivoire (Par Alice-Rosine Bécan Tiékpa)

Le train des allégeances et des propagandes constipantes à Dramane Ouattara ont démarré dans la Mé. Loin des préoccupations existentielles du moment, faisant fi des défis majeurs à surmonter par le PDCI-RDA pour reconquérir le pouvoir en 2020, et au mépris de la baisse drastique du prix, au kilo, des matières premières agricoles, les éminentissimes cadres PDCI-RDA se sont jetés, à corps perdu, dans la locomotive du culte fait au dieu Dramane. Le fier peuple Akyé, issu des AKAN kotoko est utilisé, le temps d’un jour, comme du bétail pour exprimer reconnaissances et inféodation à un homme, Dramane Ouattara, qui a tellement fait pour leur bienheureuse survie et pavé un boulevard de feux projecteurs et de fleurs de rose pour leur entrée au paradis sans mourir ! Diantre, quelle est cette culture alimentaire que les cadres Pdci ont ? Celle qu’ils entretiennent dans l’esprit de nos braves populations et qui tend à leur faire croire que Dramane Ouattara, par sa gentillesse, retire l’argent de son trésor familial pour réaliser les travaux publics de l’Etat ? Pour rappel, le projet social du président Henri Konan Bédié « L’ELEPHANT D’AFRIQUE » et ses douze sentiers sont la parfaite illustration renforcée du plan directeur futuring bâti par Félix Houphouët-Boigny pour la Côte d’Ivoire. Tout a été déjà fait, tout financement avait déjà été bouclé…

Le vrai discours qu’il faut tenir aux populations pour rétablir la vérité est ceci : les réalisations de Dramane Ouattara ne sont qu’une copie pâle de ce que Bédié aurait pu faire pour le développement de la Côte d’Ivoire et pour leur propre épanouissement socioéconomique, si, Dramane n’avait pas fait un coup d’Etat contre Bédié en décembre 1999 _ les réalisations de Dramane Ouattara ne sont qu’une dévalorisation des ambitieux projets de développement du régime Laurent Gbagbo, si, Dramane Ouattara ne l’avait pas étouffé par sa rébellion de septembre 2002 et sa guerre de 2011 qui l’a bouté hors du pouvoir _ les réalisations de Dramane Ouattara, par leur précarité, par leur irrésistance à l’utilisation et par leur mauvaise qualité, ne sont qu’une vilaine injure faite à toutes les populations ivoiriennes, ce qui signifie que c’est le millième de l’argent destiné à ces travaux qui est utilisé effectivement et les neuf cent quatre vingt dix neuf millièmes sont détournés pour le bonheur de Dramane et ses proches. D’où les bitumes qui s’enlèvent, déci-delà, une semaine après les travaux. Le douloureux souvenir de la mort du couple par le goudron chaud, pour la réparation de la route, au carrefour de la vie est l’une des preuves de ce que j’affirme.

En l’espèce, les travaux de développement et d’intérêt public doivent être faits et bien faits par l’Etat, c’est son rôle. C’est avec l’argent du café, du cacao, de l’hévéa, de la banane, des graines de palme, du coton, des impôts-de tous les impôts de toutes les populations que l’Etat réalise ces grands travaux. C’est notre argent qui paie Dramane Ouattara en tant que président de la République, c’est notre argent qui lui achète des voitures, qui le soigne… Et alors, d’où vient-il que ce sont les populations qui doivent dire merci et reconnaitre les bienfaits de qui en occasionnant encore des dépensent inutiles pour appauvrir l’Etat ? De celui à qui elles offrent gîte, couvert et blanchissent ? La politique doit changer ! C’est bien Dramane Ouattara qui a une dette de reconnaissance envers les populations ivoiriennes_pour leur avoir volé le pays, pillé leurs richesses, tué leurs enfants et parents, emprisonné leurs enfants, compromis l’avenir de ces enfants qui_espoir perdu, vont se noyer dans la mer de Lampedusa et se vendre en Libye.

Au regard de ce catastrophisme moral qui gangrène les cadres du PDCI-RDA, c’est l’avenir de ce parti qui pose question. En effet, le PDCI-RDA aime une chose et son contraire. Il prétend vouloir aller aux élections en 2020 avec son candidat pour la conquête du pouvoir, en même temps, il célèbre Dramane Ouattara pour en faire le cadre le mieux placé du RHDP pour demeurer au pouvoir éternellement ! Achi Patrick a ouvert le bal pour la Mé, en présence de tous les ministres pdci. Achi Patrick ayant ainsi justifié sa pitance et s’étant montré plus adulateur du prince Dramane, qui est fou ? Et de façon perlée, Abinan Pascal et Amoikon Banga le feront pour l’Idénié-Djuablin _ Kobénan Kouassi Adjoumani le fera pour le Gontougo _ Ahoussou Jeannot, Yao Noel et Goudou Raymonde le feront pour le Bélier _ Duncan Kablan et Aka Aouellé le feront pour le Sud-comoé _ Denis Kah Zion et Véi Bernard le feront pour l’Ouest montagneux et le Cavally _ Silué Kagnon, Doulaye Coulibaly et Zié Daouda pour le Nord _ Palé Dimaté le fera pour le Bounkani _ Ahoua N’Doli Théophile le fera pour le Moronou _ Boby Assa Emilienne et Gnamien Yao le feront pour le N’Zi_ Niamien N’Goran et Zié Daouda le feront pour le Iffou _Charles Diby et Léopoldine Tiézan le feront pour la Marahoué _ Josèphe Kouamé Kra, Euphrasie Yao et Jean-Claude Kouassi le feront pour le Gbêkê _ Gervais Coffi et Bitty Kokora, Aké N’Gbo le feront pour l’Agnébi-Tiassa_Kakou Djikahué Maurice le fera pour le Fromager_ Amédé Kouakou le fera pour le Lôdjiboua_Danho Paulin, Akossi Benjo, N’Dohi Yapi Raymond, Albert-Francois Amicha et Beugré Mambé le feront pour la Région des Lagunes et la boucle sera bouclée pour la mobilisation du bétail PDCI-RDA à la Gloire de l’éternel Dramane Ouattara. Toutes ces cérémonies d’hommage prendront un temps astronomique et gaspillera des sommes pharaoniques d’argent. Elles vont noyer les préparatifs des élections présidentielles de 2020. L’on remarquera, à ces cérémonies, la présence d’Amadou Gon Coulibaly et Ahoussou Jeannot, les deux directeurs de campagne de Dramane Ouattara aux deux précédentes élections présidentielles. Les mêmes causes produisent les mêmes effets.

Une fois que tous les hauts cadres du PDCI-RDA (violateurs et infracteurs de la loi fondamentale) auront fait cette belle campagne avant la lettre pour le prince Dramane, Henri Konan Bédié, Ahoussou Jeannot et Lambert Kouassi Konan se réuniront avec toutes les têtes couronnées du Baoulé pour chanter les louanges et introniser « Nana Allah N’San II » pour l’éternité et pour l’éternité. Yako à tous pour avoir vendu notre si beau pays à un couple mafieux qui n’a ni fibres fusionnelles ni empathie pour ses populations ! Seuls leurs intérêts comptent ; Houphouët-Boigny Félix est mort et plus aucun homme n’existe au PDCI-RDA pour défendre sa mémoire ! Je le dis la mort dans l’âme !

Alice-Rosine Bécan Tiékpa

Militante meurtrie du PDCI-RDA

One comment

  1. Il n’ y a pas que Mugabé qui soit un dictateur….Tous nos chefs d’Etat africains….le sont.Ils viennent au pouvoir
    pour eux leur famille et leurs amis..Les populations,ils n’en ont cure.Il faut qu’ils dégagent tous….

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE