Levée du mandat d’arrêt contre Soro: Le Burkina satisfait de cette décision de justice

Levée du mandat d’arrêt contre Soro: Le Burkina satisfait de cette décision de justice

Le Burkina Faso est heureux de la levée du mandat international contre le Président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro.

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des burkinabè de l’extérieur, Alpha Barry l’a signifié à la presse ce mardi au sortir d’un entretien avec son homologue ivoirien, quelques minutes après son arrivée à Abidjan dans le cadre de la préparation du 5ème traité d’amitié qui se tiendra à la fin de ce mois à Yamoussoukro.

«La levée du mandat d’arrêt est une affaire de justice. Nous nous réjouissions que ce mandat d’arrêt soit levé. Cette levée permet de rétablir la confiance tant prônée par les deux chefs d’Etat entre nos deux pays, » a déclaré le ministre burkinabé.

Alpha Barry a évoqué la question des soldats de l’ex-RSP qui étaient refugiés en Côte d’Ivoire dont le plus dangereux d’entre eux avait été selon lui, arrêté puis extradé par les autorités ivoiriennes vers le Burkina Faso. Selon lui, le règlement de ces deux questions a beaucoup fait avancer les relations entre le Burkina et la Côte d’Ivoire.

«De part et d’autres, nous avons bien avancé. Comme je vous dit tout cela est derrière nous. Toutes les difficultés que nous avons traversées. C’est ce qui va se concrétiser avec la tenue du traité d’amitié, »a-t-il insisté.

La question de la lutte contre le terrorisme dans la sous-région ouest africaine a été abordée par le ministre Barry.

Il s’est réjoui de la grande collaboration entre les différents pays. Notamment entre la Côte d’Ivoire et le Burkina.

«Nous avons beaucoup travaillé sur cette question de terrorisme, notamment les deux ministères chargés de la sécurité qui a donné des résultats avec l’arrestation de certaines personnes impliquées à la fois, dans les attentats de Ouagadougou et de Grand-Bassam. Et ce travail continue. Les deux ministres chargés de l’intérieur se voient régulièrement également avec leur collègues de la sous région, » a précisé le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des burkinabè de l’extérieur.

Alpha Barry a également indiqué qu’il est satisfait du soutien de la MISMA qui a décidé de renforcer son mandat, parce que selon lui, tous les problèmes de la sous-région viennent du nord du Mali.

«Nous espérons que ça va produire des résultats. Si ça produit des résultats, c’est important pour la Côte d’Ivoire, pour le Mali, et le Burkina. On espère qu’il y aura une évolution avec le G 5 du Sahel, » a-t-il rassuré.

Alpha Barry a enfin indiqué que les pays du G5 du Sahel sont en train de mettre en place une force avec le soutien de l’Union Européenne qui pourra intervenir au Mali.

«A ce niveau nous avons de bonnes discussions avec l’Union Européenne pour nous permettre de mettre en place cette force, » a conclu le ministre Burkinabé des Affaires étrangères.

Wassimagnon

Source: Koaci.com

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE