L’histoire amère de Akkosiwa Afilémi, une jeune femme togolaise vendue au Liban par des réseaux mafieux

L’appât du gain et d’un lendemain meilleur poussent de plus en plus de jeunes filles africaines dans le piège des réseaux clandestins. Par des propositions de salaires mirobolants, les recruteurs indélicats parviennent à les convaincre de les embarquer vers le Maghreb, le Moyen Orient, la Chine, ou encore en Europe pour ce qui concerne les prostituées. C’est un phénomène qui touche aussi bien les femmes de ménage, les jeunes filles qui rêvent des podiums mondains, que les candidats à une carrière de footballeur professionnel.

Dans un reportage diffusé par doitlibre.net, on se rend compte à quel point les jeunes femmes togolaises, à l’instar de leurs soeurs malgaches, camerounaises, sénégalaises, etc., sont aussi à la merci de ces  réseaux mafieux.

Une des nombreuses victimes, Akkosiwa Afilémi, a témoigné sur le calvaire qu’elle a vécu au Liban, où elle fut recrutée comme femme de ménage. Son rêve d’eldorado va toute de suite faire pschitt : esclavage, retenus sur salaire, maltraitances, violences corporelles, insultes, séquestration…

« Ma première patronne m’a vendue à un autre bureau », témoigne t- elle, tout en en expliquant qu’elle a dû rester 3 mois sans toucher son salaire.

Akkosiwa Afilémi  affirme aussi avoir reçue des avances sexuelles de la part de son nouveau patron (« Au 2e jour, mon chef a voulu coucher avec moi »). Mais elle aurait refusé.

Le cas de cette jeune femme est, hélas, un parmi tant d’autres milliers de jeunes africains, hommes et femmes. Selon le profil ou les circonsatances, les sergents recruteurs, véritables vendeurs de rêves, proposent à leur proie des métiers allant de femme de ménage à footballeur professionnel, en passant par le mannequinat…Mais, une fois à destination, toutes et tous vont se rendre compte qu’ils ont été abusés. Bonjour la galère, la cladestinité, la prostitution forcée, ou l’esclavage.  –

Malgré les condamnations et les initiatives des organisations des droits de l’Homme pour endiguer ce phénomène, le calvaire des jeunes du continent perdure.

Jean OLOHOU

Source: Afriqueconnection

About admin

9 comments

  1. 529883 177390Nowhere on the Internet is there this considerably quality and clear data on this subject. How do I know? I know because Ive searched this topic at length. Thank you. 833567

  2. 512777 444605This style is steller! You certainly know how to maintain a reader amused. Between your wit and your videos, I was almost moved to start my own weblog (nicely, almostHaHa!) Fantastic job. I actually enjoyed what you had to say, and much more than that, how you presented it. Too cool! 868667

  3. 796500 366520I agree with most of your points, but several need to be discussed further, I will hold a small talk with my partners and possibly I will appear for you some suggestion soon. 87496

  4. 228143 908971Truly instructive and wonderful structure of content material , now thats user friendly (:. 996939

  5. no prescription viagra buy viagra viagra over the counter usa 2020

  6. viagra pill generic viagra viagra otc

  7. is there a generic for viagra cheap generic viagra viagra cost

  8. 696549 355422I dugg some of you post as I thought they were really useful handy 349456

  9. 57221 118674There is an ending. Just remember that I meant for this to be an art game. I do feel like I spent an inordinate amount of time on the much more traditional gameplay elements, which could make the meaning of the game a bit unclear. In case you mess about with it though, youll find it. 902893

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Advertisements
Advertisements
eburnienews.net utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. privacy policy