L’histoire de la fille noire de Louis XIV abordée sur France 2

L’histoire de la fille noire de Louis XIV abordée sur France 2

France 2 commémore le 300e anniversaire de la mort de Louis XIV en proposant ce mardi 1er septembre 2015 une soirée spéciale Versailles. Une séquence est consacrée à la Mauresse de Moret, fille noire née à la cour. Le journaliste Serge Bilé, auteur d’un livre sur le sujet, est l’un des invités.

France 2 commémore le 300e anniversaire de la mort de Louis XIV en proposant ce mardi 1er septembre 2015 une soirée spéciale Versailles, animée par Stéphane Bern. L’émission Secrets d’Histoire dressera un portrait exhaustif du roi, en déclinant tous les aspects de son règne, y compris sa vie privée. Une séquence est consacrée à la Mauresse de Moret, cette fille noire née à la cour, qui serait, selon les versions, la fille de Louis XIV ou de sa femme, la reine Marie-Thérèse. Le journaliste Serge Bilé, auteur d’un livre sur cette princesse noire devenue religieuse, est l’un des invités de l’émission. Il explique aux membres de la production de Secrets d’histoire, cette face cachée de l’histoire de France…

En quoi l’existence de la Mauresse de Moret constitue-t-elle une des plus grandes énigmes du règne de Louis XIV ?

Il y a quelque chose d’extraordinaire dans l’énigme de la Mauresse de Moret qui la rend plus troublante que bien d’autres secrets de l’histoire de France jusqu’ici inexpliqués. D’abord, ce n’est pas courant qu’un bébé noir naisse à la cour. Elle serait née, selon les versions, en 1664 ou vers 1675. Ensuite, ce n’est pas l’enfant de n’importe qui. Certains écrits de l’époque disent que c’est la fille du roi Louis XIV. D’autres écrits de l’époque disent au contraire que c’est la fille de sa femme, la reine Marie-Thérèse. C’est une énigme qui a traversé les siècles et qui fascine toujours autant.


Quelles sont les raisons qui laissent à penser à un lien de parenté entre la Mauresse et la famille royale ?

La Mauresse a vécu toute sa vie cloîtrée au couvent de Moret, à une soixantaine de kilomètres de Paris. Elle a été cachée là pour étouffer le scandale qu’avait provoqué sa naissance. Et dans ce couvent, elle faisait l’objet d’une grande attention. Louis XIV lui octroie une pension à vie de 300 livres et lui rend visite. La reine Marie-Thérèse va la voir également, ainsi que les autres membres de la famille royale et des hauts personnages de la cour. D’ailleurs, en 1695, lorsque la Mauresse prend le voile, elle exige que le roi et la reine assistent à la cérémonie. Et c’est ce qu’ils vont faire. Toute la cour est là pour entendre cette religieuse noire prononcer ses vœux. On ne peut expliquer tout ça, autrement que par lien de parenté qui unissait la Mauresse à Louis XIV ou sa femme.

Quelles sont les différentes hypothèses de liens de parenté ?

On a dit beaucoup de choses sur l’identité des parents de la Mauresse. Il y a les deux hypothèses crédibles, que l’on connaît, qui tournent autour du roi et de la reine. Et puis il y a une troisième hypothèse qui semble avoir été inventée à l’époque par la famille royale pour noyer le poisson. On a dit que la Mauresse était la fille d’un couple d’esclaves qui étaient au service du concierge de la ménagerie. Ce couple aurait était été embarrassé de voir naître leur bébé. Ils en auraient parlé à madame de Maintenon qui aurait recueilli l’enfant et l’aurait placé au couvent de Moret. Sauf qu’il y a quelque chose qui cloche dans cette version. La fille de ce couple d’esclaves n’avait aucune raison de proclamer qu’elle était de sang royal. De la même façon, le roi et la reine n’avaient aucune raison de manifester autant d’égards pour une fille à laquelle ils n’étaient pas liés. Ça ne colle pas.

Pourquoi dit-on qu’elle serait la fille de la reine ?

C’est la duchesse Anne-Marie de Montpensier, la cousine germaine de Louis XIV, qui est à l’origine du lien qui a été établi entre la Mauresse et la reine. Elle raconte dans ses Mémoires le déroulement de l’accouchement de Marie-Thérèse au Louvre en novembre 1664, accouchement auquel elle n’a d’ailleurs pas assisté mais dont elle a recueilli les détails auprès de son oncle, le frère du roi, Philippe de France. Anne-Marie de Montpensier raconte donc que ce jour là, toute l’assistance a été effrayée de voir la reine accoucher d’un bébé qui ressemblait à un petit Maure. C’était une fille noire et elle était horrible.

Avec qui la reine aurait-elle eu cet enfant ?

La reine Marie-Thérèse avait à son service un page africain. C’était un nain. On l’appelait Nabo. Il lui aurait été offert par les ambassadeurs d’un prince africain, de passage à la cour. Et comme la reine se sentait délaissée par le roi et qu’elle s’ennuyait ferme, malgré sa passion pour les jeux, elle se serait attachée à ce page africain qui la faisait rire. Il n’arrêtait pas de faire des culbutes devant elle sur le tapis. Et voilà comment, de fil en aiguille, Marie-Thérèse et Nabo en seraient venus à entretenir une liaison, dont serait née la Mauresse.

Et qu’aurait répondu le roi en l’apprenant ?

Les médecins de Louis XIV auraient été très embêtés par la naissance de ce bébé noir. Ils auraient alors tenté de masquer la faute de Marie-Thérèse en expliquant que l’enfant était de cette couleur parce que Nabo avait regardé la reine avec insistance. On disait en effet à l’époque qu’une femme blanche pouvait accoucher d’un enfant noir, si elle croisait le regard d’un Africain. Ça lui tournait les sangs. Louis XIV aurait réagi avec scepticisme à cette explication. Il aurait répondu: “Un regard, hum ! Il était donc bien pénétrant !”

Source: Martinique 1ère

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE