L’honorable Marie Odette Lorougnon demande la démission de Ouattara

L’honorable Marie Odette Lorougnon demande la démission de Ouattara

Souvenez-vous que Monsieur OUATTARA avait dit un jour qu’il allait étonner les ivoiriens et le monde, il avait dit un jour qu’il n’allait pas attendre 5 ans pour prendre le pouvoir, il avait dit un jour qu’il allait rendre ce pays ingouvernable ; il avait dit un jour en 2003, un an après le déclenchement de la rébellion avec le soutien de son frère Blaise Compaoré, le nouvel ivoirien qu’il allait emmener Laurent Gbagbo à la CPI et que sa place c’était là-bas dans cette prison Internationale.

Tout ceci fut fait par Monsieur Ouattara et ses différents soutiens.

Pour réussir cela, ils ont triché avec le DDR(Le Démantèlement et le Désarmement des Rebelles) qui avait été confié à l’époque au Ministre actuel chargé de la Défense Monsieur Alain Richard Donwahi.

Le désarmement des rebelles n’a donc pas eu lieu, comme prévu avant les élections présidentielles d’octobre 2010.

Les rebelles, les mercenaires et les voyous de tout acabit, dont les services ont été loués sont restés armés, croyant fermement que ce mal était fait seulement au Président Laurent Gbagbo.

Aujourd’hui c’est l’heure du compte à rebours, Monsieur Ouattara subit l’affront de ses propres monstres qu’il a fabriqués pour faire partir Laurent Gbagbo.

Ces mercenaires et Ces voyous qui ont endeuillé la Cote d’Ivoire, qui ont semé mort, désolation et misère dans de nombreuses familles, dans de nombreux villages et décimé des régions toutes entières veulent être payés. Et vous savez quoi ? C’est avec l’argent du contribuable, du pauvre ivoirien que Monsieur Ouattara est entrain de remercier et féliciter ces criminels qui sont à l’ origine des malheurs du peuple de Côte d’Ivoire.

Cela veut dire quoi ? Cela veut dire qu’il reconnait enfin publiquement et officiellement, aux yeux du monde entier, que c’est lui le père de la rébellion de 2002 dirigée par Monsieur Soro Guillaume. Par ce fait, Monsieur Ouattara endosse tous les crimes et autres exactions commis par la rébellion de 2002 qui a défiguré la Côte d’Ivoire.

Mais il y a plus grave. C’est que monsieur Ouattara utilise l’argent du contribuable ivoirien pour payer les dettes personnelles qu’il contractées vis-à-vis des combattants de sa rébellion. Par ce fait monsieur Ouattara contraint les Ivoiriens à payer leurs bourreaux. C’est inacceptable.

Ceci est d’autant plus inacceptable que dans le même temps, le gouvernement fait la sourde oreille sur les revendications justes et légitimes des fonctionnaires et agents de l’Etat qui observent depuis bientôt deux semaines une grève dans l’indifférence totale des tenants du pouvoir.

Par ailleurs qu’est-ce qui peut justifier que Ouattara paie ses dettes personnelles aux rebelles sur fond public et qu’il refuse de satisfaire les primes des Forces de Défense et de Sécurité qui eux, ont défendu la République et protégé le peuple ivoirien?

En se comportant ainsi, monsieur Ouattara accentue la division au sein de l’armée qui est censée être une armée nationale. Par cela, il montre si besoin en était encore, son incapacité à rassembler les Ivoiriens, à ramener la cohésion nationale et donc à réaliser la réconciliation nationale dont les Ivoiriens ont tant besoin.

En définitive, monsieur Ouattara montre encore une fois qu’il est incapable de gouverner la Côte d’Ivoire dans l’intérêt supérieur des Ivoiriens.
Monsieur Ouattara doit donc tirer les leçons de son échec après 6 ans de gouvernance et rendre sa démission.

La Côte d’Ivoire a trop souffert des divisions inutiles crées par une rébellion injustifiée. Aujourd’hui les Ivoiriens aspirent à être gouvernés par des hommes susceptibles de leur apporte paix, sécurité, stabilité et prospérité.

Bonne et heureuse Année à toutes et à tous.

Que Dieu sauve la Cote d’Ivoire.

Marie Odette Lorougnon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*