Libération du président Gbagbo: Des membre de l’Internationale Socialiste saisissent le Secrétaire Général de l’ONU

Libération du président Gbagbo: Des membre de l’Internationale Socialiste saisissent le Secrétaire Général de l’ONU

Dans son prochain numéro à paraître, le magazine panafricain « Jeune Afrique », consacrera un dossier sur le procès Gbagbo. Avec une grande lucarne sur ses soutiens en Afrique et dans le monde. François Soudan, directeur de rédaction du magazine, en a donné un aperçu sur les antennes de RFI, dans le journal Afrique, du dimanche 19 février 2017.

Il s’est brièvement attardé sur les soutiens ivoiriens du Président Gbagbo en Europe. Notamment, Nady Bamba et Stéphane Kipré. Qui lui rendent visite assez régulièrement. Côté français, « il y a Albert Bourgi, le célèbre constitutionaliste qui voue une fidélité sans faille à Laurent Gbagbo. Tout comme Guy Labertit, l’ancien monsieur Afrique du parti socialiste, qui a été de tous les combats depuis 35 ans», relève François Soudan. A Abidjan, il indique que le Président Gbagbo peut compter sur ses fidèles compagnons, dont Abou Drahamane Sangaré et Laurent Akoun, qui selon «Jeune Afrique », font « fonction de gardiens du temple ». Plusieurs cercles tant en Afrique qu’en Europe existent pour obtenir la libération de Gbagbo.

« Des anciens chefs d’Etats africains comme, Chissano le mozambicain, Soglo, le béninois, qui ont écrit à Bensouda pour qu’elle réexamine le cas Gbagbo. Vous avez aussi l’ancien Premier ministre du Togo, Koffigoh et l’écrivain ivoirien, Bernard Dadié. Ils essaient de capitaliser sur les secousses internes en Côte d’Ivoire, comme le fort taux d’abstention aux législatives de décembre dernier. Et puis aussi, sur les couacs internes de la CPI. On reproche traditionnellement à la CPI les lenteurs du procès. Le fait qu’il y ait un peu une justice à deux vitesses. Que le camp Ouattara ne soit pas poursuivi par la CPI», nous explique François Soudan. Des soutiens importants du Président Gbagbo, se retrouvent également parmi les Présidents africains en exercice.

«Il y a le nouveau round de défiance de certains chefs d’Etats africains à la CPI, Dont on a beaucoup entendu parler, lors du sommet d’Addis-Abeba. Vous avez des gens comme Museveni, Zuma, Dos Santos, qui ont de la sympathie pour le parcours anticolonialiste de Gbagbo, qu’ils considèrent un peu comme une victime de Nicolas Sarkozy», soutient le directeur du magazine.

LIBERATION DU PRESIDENT GBAGBO DES MEMBRES DE LINTERNATIONALE SOCIALISTE SAISISSENT LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LONU Libération du président Gbagbo: Des membre de lInternationale Socialiste saisissent le Secrétaire Général de lONU

Avant de révéler l’action des compagnons socialistes de Gbagbo, membres de l’international socialiste auprès des dirigeants de ce monde.

« Et puis, plus récemment, plus discrètement, les anciens compagnons socialistes de Laurent Gbagbo au sien de l’International socialiste en Afrique de l’Ouest. Ils espèrent un appui du nouveau Secrétaire générale de l’ONU Gutierres, le portugais, socialistes qui a côtoyé Laurent Gbagbo pendant 20 ans à l’international socialiste. Le but, c’est d’obtenir la libération provisoire du prisonnier de la Haye», confie François Soudan.

Source : Le Temps N° 4012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE