Lida Kouassi officiellement inculpé

Lida Kouassi officiellement inculpé

Après 4 jours de détention à la Dst Kodjané libéré, Lida déféré à la Maca

L’information nous a été révélée, la nuit dernière, par leur avocat, Me Félix Boblé. L’ex-ministre de la Défense sous Gbagbo, par ailleurs, vice-président du Fpi, Moïse Lida Kouassi, et le juge Noël Kodjané ont été entendus, dans la journée d’hier, par un juge d’instruction puis inculpés pour « atteinte à la sûreté de l’Etat, constitution de bandes armées et assassinats ».

Selon la justice version Ouattara, ces faits se seraient déroulés d’août 2012 à décembre 2013. Après son inculpation, Lida Kouassi a été placé sous mandat de dépôt et transféré à la Maca. Quant au juge Kodjané inculpé pour les mêmes chefs d’accusation, il a été relaxé et bénéficie d’une liberté provisoire.

Lida Kouassi et Noël Kodjané étaient détenus à la Direction de la surveillance du territoire (Dst) depuis vendredi pour le premier et jeudi pour le second.

Didier Depry

Source: Notre Voie

—————————————————————-

Lida Kouassi officiellement inculpé

Après plus de trois jours de garde à vue, Moïse Lida Kouassi a été inculpé de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat, ce lundi 27 octobre, selon son avocat. L’ancien ministre de la Défense de Laurent Gbagbo a été arrêté vendredi à son domicile d’Abidjan. Il rejette en bloc les accusations qui pèsent sur lui.

Complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat mais aussi constitution de bande armée et assassinat : voilà selon son avocat les chefs d’inculpation qui pèsent désormais sur Lida Kouassi. Les faits qui lui sont reprochés se seraient déroulés entre août 2012 et le 6 décembre 2013. Après plus de trois jours passés dans les locaux de la DST à Abidjan, l’ancien ministre de la Défense de Laurent Gbagbo a été présenté ce lundi au doyen des juges d’instruction. Selon nos sources, le ministre de la Justice était également présent lui aussi.

À ses côtés, Jean-Noël Kouajané est inculpé pour les mêmes motifs. Ce juge, qui a exercé au tribunal de première instance et à la cour d’appel est lié familialement à l’ex-ministre, mais également à Paul Yao N’dré, le président du Conseil constitutionnel qui, en 2010, avait proclamé la victoire de Laurent Gbagbo.

Ce lundi, Lida Kouassi, est apparu en bonne forme et détendu, selon son avocat. Il nie en bloc tout ce qu’on lui reproche, précise Maitre Bobré. Il a été placé sous mandat de dépôt. D’après l’un de ses proches, l’ancien ministre a été conduit à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) en fin de journée.

Source: RFI

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.