L’intoxication financière des tenants du pouvoir en Côte d’Ivoire (Par Alice-Rosine Bécan Tiékpa) | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France L'intoxication financière des tenants du pouvoir en Côte d’Ivoire
L’intoxication financière des tenants du pouvoir en Côte d’Ivoire (Par Alice-Rosine Bécan Tiékpa)

L’intoxication financière des tenants du pouvoir en Côte d’Ivoire (Par Alice-Rosine Bécan Tiékpa)

Depuis la capture du Président Laurent Gbagbo, le 11 avril 2011, à 11 heures tapantes, il s’est installé un système mafieux qui réunit les ingrédients qui favoriseront une intoxication financière des tenants du pouvoir en Côte d’Ivoire.

Tout à fait naïvement, les populations ivoiriennes les ont crus au dessus des prévarications, ainsi, elles ont emmailloté Mahomet et Jésus Christ en un seul linceul pour les leur jeter sans confession.  En effet, il se dit de façon prosaïque qu’un couple fut-il présidentiel peut tromper une partie du peuple, une fois et pendant un certain temps. Mais non, pour rien au monde, il ne peut tromper tout le peuple tout le temps ! Le cas que vit depuis l’aurore du 15 novembre 2017 à ARARE, le « Vieux BOB » Robert Mugabe, à cause de sa fameuse Grace Mugabe, en est la plus vilaine métaphore.

Henri Konan Bédié et sa biche royale Henriette Bédié, ont subi, pour si peu de choses, le coup de balai d’Alassane Dramane Ouattara, le 24 décembre 1999, alors que de bons mets aux senteurs de la nativité chrismale mijotaient sur les doux foyers de BOMO Henriette. Ce jour-là, Dramane qualifiait ce putsch de révolution des œillères avec un large sourire à la clé.

Aujourd’hui, la blanche colombe dite Fantagbê est d’une cupidité à nous couper le souffle : elle est exagérément présente dans la filière café-cacao (sous le prétexte de protéger les enfants de la pire forme de leur travail) ; présente dans les ordures avec les sociétés de ramassage qui se créent et se recréent ; présente sur le plan d’eau lagunaire avec des bateaux bus luxueux ; présente dans la confection du permis de conduire et d’autres papiers d’Etat civil biométriques, présente dans la spoliation des maisons d’habitation ‘’le cas du Lycée technique’’ ; présente dans le blanchiment d’argent avec la création de N’SIA Bank-mon hévéa.com ; présente sur le terrain Sotrat de la Riviéra M’Pouto-Sol béni et dans bien d’autres affaires opaques qui étouffent les populations ivoiriennes. Et chaque fois, il se trouve des personnes écrans pour la protéger.

Il y a 7 ans cependant que ce couple potentat est aux affaires pour son propre bien-être égoïste au détriment de celui du peuple. Le temps passe et nos soldats payés à prix d’or dansent et se rendent complices de ce mafieux couple. Les soldats Zimbabwéens, sans tuer comme ceux de Dramane en Côte d’Ivoire, ont pris leurs responsabilités ce 15 novembre 2017 pour libérer leur peuple du joug de Grace Mugabe. Cette dernière fait-elle pire que Dominique Folloroux-Ouattara en Côte d’Ivoire ? que de sang versé, que de familles endeuillées par les microbes, que de pères et de mères jetés à la rue et au rude chômage, que d’enfants déscolarisés, que d’Etudiants et d’Etudiantes diplômés sans emplois, que d’entreprises pillées pour le couple Dramane Ouattara ? Dramane Ouattara et Dominique Folloroux qui n’ont créé aucune richesse dans cette patrie bâtie par le sang et la sueur de nos parents se la coulent douce. Ils auront leur intoxication financière tôt ou tard. La nuit a trop duré, qu’Allah paie à chacun son tribut…

Alice-Rosine Bécan Tiékpa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.