Loïk Le Floch-Prigent : «Bourgi ment !», «je maintiens qu’Omar n’a jamais désigné Ali pour lui succéder»

Loïk Le Floch-Prigent : «Bourgi ment !», «je maintiens qu’Omar n’a jamais désigné Ali pour lui succéder»

Alors que le magazine «Complément d’enquête», dans son épisode, «Le clan Bongo : une histoire française», était diffusé sur France 2, les internautes se sont adonnés à coeur joie à des commentaires. L’un des plus marquant aura été celui de Loïk Le Floch-Prigent, ancien patron d’Elf, qui a sur le hashtag #complementsdenquete, battu en brèche des propos de Robert Bourgi.

Sur un compte twitter du nom de l’ancien Président directeur général de l’entreprise pétrolière Elf  (1989-1993), non authentifié mais relié à son site internet, ce dernier est sortie de sa réserve pour dénoncer des affirmations de l’avocat Robert Bourgi, lequel affirmait, qu’Omar Bongo Ondimba avait choisi son fils comme successeur. «Sur le Gabon je maintiens qu’Omar n’a jamais désigné Ali pour lui succéder!», a-t-il tweeté, avant de suggérer la lecture de «Carnets de route d’un africain», son ouvrage paru aux éditions Elytel, en avril dernier.

Lire aussi: ““Complément d’enquête”: Le clan Bongo, une histoire française

Loïk Le Floch-Prigent se questionne par ailleurs sur l’acceptation des thèses de Bourgi et du choix porté sur sa personne comme vedette du «portrait acide d’un président caricatural, anachronique et si peu représentatif de l’Afrique», diffusé sur France 2, le soir du 6 juillet. «Sur le Gabon ! Pourquoi accepter Bourgi et ses thèses? pourquoi en faire une vedette? Écoeurant de mensonges et de haine», précise-t-il.

Proche d’Omar Bongo et des réseaux françafricains dont Robert Bourgi se réclame être l’héritier, Loïk Le Floch-Prigent, estime que  «Monsieur Bourgi ment ! sur cela et bien d’autres choses.», conclut-il.

Source: gabonmediatime.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*