L’ONUCI pour un traitement rapide et définitif des dossiers de la crise postélectorale

L’ONUCI pour un traitement rapide et définitif des dossiers de la crise postélectorale

L’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) félicite les autorités judiciaires ivoiriennes pour les efforts déployés et les encourage à les poursuivre pour un traitement rapide et définitif des dossiers de l’ensemble des détenus de la crise postélectorale.

Lors d’un point de presse jeudi, au siège de l’institution, la porte parole adjoint de l’organisation, Rosamond Bakari, a donné le point de vue de la représentante spéciale du secrétaire général qui “salue l’annonce du procureur de la République” sur la libération provisoire d’office d’une cinquantaine de détenus de la crise post-électorale ainsi que du dégel des avoirs de 31 personnalités proches de l’ex-pésident Gbagbo Laurent.

Aïchatou Mindaoudou exhorte par ailleurs l’ensemble des acteurs ivoiriens “à persévérer dans la dynamique de réconciliation” engagée dans le pays et rassure que l’ONUCI, dans le cadre de son mandat, “ne ménagera aucun effort pour accompagner la Côte d’Ivoire sur la voie d’une paix et d’une stabilité durables”.

Des centaines de personnes proches du précédent régime avaient été arrêtées et d’autres avaient eu leurs comptes gelés. Des libertés provisoires ont été accordées par vague à des prévenus y compris le dégel de leurs avoirs.
Depuis le 26 décembre 2014, le procès en assises de ceux qui sont poursuivis pour “crimes contre l’humanité”, a débuté, rappelle-t-on.

fmo/ask

Source : AIP

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.