L’UDPCI se brise en deux à Divo

L’UDPCI se brise en deux à Divo

Un meeting d’une faction dissidente de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) conduite par Wangui Philibert a tourné à l’affrontement samedi à Divo.

L’initiateur de la rencontre qui aurait essuyé plusieurs menaces de mort, a quitté son domicile pour une destination inconnue.

Les militants de la première heure du parti arc-en-ciel dans la cité du Lôh-Djiboua, majoritairement de l’ethnie Dan, se disent mis à l’écart au profit de nouveaux militants, a-t-on appris.

« On sait qu’ils ne sont pas avec nous. Ils profitent du nom de notre parti pour se faire une place au soleil, ce n’est pas tolérable », a affirmé la responsable des femmes dans la dissidence, Diomandé Bleu Fatou.

Pour un membre de secrétariat de section de Divo, Elie Azragnon, il n’y a pas de quoi fouetter un chat. « C’est un élément manipulé qui s’agite. Il va se taire bientôt », croit-il savoir.

Source: AIP

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*