L’UE regrette la décision de l’Afrique du Sud de quitter la Cour pénale internationale

L’UE regrette la décision de l’Afrique du Sud de quitter la Cour pénale internationale

L’Union européenne regrette “profondément” la décision de l’Afrique du Sud de quitter le Traité de Rome et de se retirer de la Cour pénale internationale (CPI) comme annoncé vendredi. L’Afrique du sud a joué un rôle significatif dans l’établissement du Traité de Rome relève la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères, Federica Mogherini, dans une déclaration.

Pretoria était en effet un des premiers pays à signer ce traité fondateur de la Cour dont à ce jour aucun pays signataires ne s’est retiré. L’Union européenne prend aussi note “avec beaucoup d’inquiétude” que le Burundi a formalisé les étapes menant à son retrait du Traité de Rome, indique la déclaration.

Nous allons continuer à collaborer avec ces deux pays sur la façon dont ils peuvent rester des partenaires du Traité de Rome“, assure Mme Mogherini . “La cour pénale internationale est une institution clé pour aider les citoyens à obtenir la justice quand ils sont confrontés aux crimes les plus graves, lorsque ce n’est pas possible au niveau national. Une majorité de situations africaines ont été soumises par des autorités nationales concernées. La Cour est aussi impliquée dans des situations du monde entier“, souligne le document.

LIRE AUSSI: “Camouflet pour la CPI: Après le Burundi, l’Afrique du Sud informe l’ONU de son retrait de la CPI. L’Ouganda aussi

L’UE rappelle avec que chacun a un intéret commun à renforcer la primauté du droit avec la CPI, et que ses Etats membres restent de “fervents partisans de la CPI et sont engagés à une coopération pleine et entière à la prévention de crimes graves tombant sous la juridiction de la cour“. La déclaration de la Haute représentante insiste qu’en cas d’inquiétudes relevées dans le cadre du Traité de Rome, “nous restons ouverts à des discussions constructives“, assure Mme Mogherini.

Source: rtbf.be

One comment

  1. We do not and not at all care about European Union’s regret because South Africa is not fed and won’t never be fed by EU. South Africa is showing here that moral slavery will never take place again into its existence after apartheid laid down the country in timeless injuries. If we aren’t human with common sense but bestial like these white people who tried to exterminate black race in our own land, we have any right to banish or erase their trace among us.So,anyone could no more set a yoke on our people like International Criminal Court.Such a disclaiming rejecting the International Criminal Court is a strong signal of the expression of Blacks dignity.Only those who do adore beiin slaves will stay in this discrimination ball shit so called court.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE