L’UNICEF condamne les enlèvements d’enfants en Côte d’Ivoire | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France L’UNICEF condamne les enlèvements d’enfants en Côte d’Ivoire
L’UNICEF condamne les enlèvements d’enfants en Côte d’Ivoire

L’UNICEF condamne les enlèvements d’enfants en Côte d’Ivoire

L’UNICEF condamne vivement l’enlèvement d’au moins 21 enfants rapporté depuis décembre dernier en Côte d’Ivoire.

« L’UNICEF est profondément préoccupé par les enlèvements d’enfants et les corps mutilés retrouvés, » a déclaré Adèle Khudr, Représentante de l’UNICEF en Côte d’Ivoire. « Ces actes sont inacceptables, constituent des violations graves de droits de l’enfant, et les autorités ivoiriennes doivent tout mettre en œuvre pour retrouver rapidement les individus qui ont commis ces crimes pour qu’ils soient traduits en justice. »

L’UNICEF appelle aussi le gouvernement à prendre toutes les mesures pour informer les populations, y compris les enfants, pour réduire les risques; et à renforcer le dispositif national d’alerte et de recherche dans les cas de disparitions d’enfants.

L’UNICEF rappelle aussi aux parents qu’ils doivent redoubler d’efforts pour protéger leurs enfants et que les communautés doivent aussi s’engager activement à ce que tous les enfants en Côte d’Ivoire puissent grandir et s’épanouir en sécurité.

Les enfants en Côte d’Ivoire demeurent exposés à de multiples formes de violence, abus et exploitation, en particulier les mauvais traitements physiques, les violences sexuelles, le travail précoce et dangereux, et l’excision. L’UNICEF demeure engagé à appuyer le gouvernement afin de renforcer le système national de protection de l’enfant, à travers la mise en œuvre de la Politique Nationale de Protection de l’Enfant.

La Police nationale a confirmé la semaine dernière l’enlèvement d’au moins 21 enfants depuis décembre 2014 et la plupart des corps ont été retrouvés morts et portant des signes de mutilation. Ces enlèvements ont eu lieu dans différentes régions du pays, dont trois à Abidjan.

Source : Unicef

About admin

One comment

  1. GUILLAUME L'EBURNEEN

    PATRIOTISME-SOLIDARITE-TOLERANCE,,,,,

    ENLEVEMENTS ET ASSASSINATS D’ENFANTS EN COTE D’IVOIRE

    A MADAME ADELE KHUDR,REPRESENTANTE DE L’UNICEF(Organisme de l’ONU) en COTE D’IVOIRE,

    Madame,veuillez recevoir ici maintenant mon appel a l’adresse de votre ORGANISATION qui defendrait les droits des Enfants dans le Monde sous les Couvert et Decision de l’ONU.

    Oui,de meme q’il en a ete pour l’ENLEVEMENT du President GBAGBO LAURENT.Je voudrais mettre au DEFI un contradicteur de cette THESE.
    L’article que je viens de parcourir,faisant etat de votre INDIGNATION au regard de ce phenomene nouveau en Cote d’Ivoire et sous le REGIME de votre DAUPHIN ALASSANE DRAMATIQUE OUATTRAOGO m’emmene a vous dire que ce DANGER est,reste et demeure PERMANENT.

    Entre Parentheses,voila un Criminel chasse du pouvoir qui reside dans ce pays dirige par son Compatriote.`
    Pourtant,un autre pays d’Afrique l’aurait renvoye et a parachute pour la seconde fois en Cote d’Ivoire.

    Pourquoi?Madame je voudrais comprenfre POURQUOI?La Cote d’Ivoire serait-elle devenue une POUBELLE?

    Dites-moi depuis quand un ETRANGER assis sur le Trone Royal se serait SOUCIE de la VIE des enfants de ce ROYAUME sur lequel fut-il installe a coups de Forces Militaires?Dites-moi quelque chose,SON EXCELLENCE.

    L’ORGANISATION DES NATIONS UNIES et la FRANCE ont deloge par coups de BOMBES,l’ELU des Ivoiriens en ayant choisi auparavant ALASSANE DRAMATIQUE OUATTRAOGO pour la protection de leurs INTERETS ECONOMIQUES.Voila cette VERITE CONNUE non seulement des Ivoiriens mais aussi par les Africains.

    C’est incontestablement donc son AVENEMENT QUI engendre ce PHONOMENE NOUVEAU car ses Milliers de SOLDATS MERCENAIRES recrutes et Insatisfaits financierement et encore en ARMES qui sement la DESOLATION et la TERREUR dans la POPULATION IVOIRIENNE.

    La SECURITE dans ce pays n’est plus GARANTIE.Je crois comme FER quu’elle ne le sera que lorsque vous aurez dit a votre SOUS-PREFET que TROP,C’est TROP pour mettre FIN a la MISSION que vous lui avez confiee d’accomplir.

    Il y a assez de CRIMES,alors assez de MORTS jusqu’aux ACTES de sacrifices d’enfants.

    S’il Vous Plait,Madame ne cherchez pas LOIN les AUTEURS de ces CRIMES a moins que la Communaute dite Internationale ne trouve encore que ce soient les Pro-GBAGBO qui enlevent ces Enfanst en Cote d’Ivoire pour les egorger.

    Ma RAISON ici evoquee se trouve dans les ACCUSATIONS portees contre le seul Camp GBAGBO avant,pendant et apres la REBELLION armee soutenue par votre ONU sur demande de la France Gisco-Sakozienne.

    Dites-moi, Madame si GBAGBO et son Pouvoir sont encore en place pour voir ces Crimes Odieux et Crapuleux?

    Ne CHECHEZ pas loin les AUTEURS de ces CRIMES car ils sont avec vous,MANGEANT,DANSANT et BUVANT.

    Oui,Madame,Ils sont-la a votre DROITE,a votre GAUCHE,DEVANT et DERRIERE Vous.Ouvrez les YEUX et vous les VERREZ.

    Enfin,retenez de mon intervention que Vous Connaissez l’ORIGINE des DOULEURS des Populations Ivoiriennes dans l’ensemble des CRIMES dont elles sont VICTIMES.

    Il n’est pas question de seulement CONDAMNER verbalement,mais il est plutot question de passer aux ACTIONS d’erradication du MAL comme en son TEMPS vous aviez trouve en GBAGBO et en son Pouvoir un MAL a erradiquer.

    Cette Cote d’Ivoire semble ne plus se remettre de ses DOULEURS tant que votre Organisation ne Cherche a se ranger derriere la REALITE des FAITS. IMPUNITE,IMPUNITE,et encore IMPUNITE a votre AVANTAGE.

    C’est cela la Nouvelle COTE D’Ivoire.BRAVO au BRAVETCHE!!!!!!!!!!!!!!!

    A bon Entendeur,Salut:GUILLAUME L’EBURNEEN.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.