L’Union africaine met en place une taxe pour se financer et mettre fin à l’aide extérieure alliéante

L’Union africaine met en place une taxe pour se financer et mettre fin à l’aide extérieure alliéante

Le 27e sommet de l’Union Africaine qui vient de se dérouler à Kigali s’est terminé sur une note très optimiste pour l’avenir de l’organisation, mais aussi de celui de l’Afrique toute entière.

En effet, les chefs d’État ont entériné lors du dernier sommet de l’Union africaine le principe d’une taxe de financement qui permettrait à l’institution panafricaine de ne plus être dépendante de l’aide extérieure.

Mandaté par l’UA, l’ancien ministre rwandais et ancien président de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kaberuka, planchait depuis plusieurs mois sur le sujet. S’inspirant d’une formule déjà utilisée pour financer certains ensembles sous-régionaux, mon sieur Donald Kaberuka a proposé que chaque État instaure une nouvelle taxe sur les importations de 0,2%. Selon ses calculs, cette taxe devrait rapporter 1,2 milliard de dollars en 2017.

Une décision historique

Dans les faits, le budget 2016-2017 de l’Union Africaine s’élève à plus 421 milliards de F CFA (soit environ 781 millions de dollars), hors opérations de maintien de la paix. Les Etats membres ne financent qu’à hauteur de 115 milliards (212 millions dollars). Le reste du financement à hauteur de 307 milliards de F CFA (569 millions de dollars) provient des donateurs étrangers (Union européenne, Etats-Unis, Chine, Banque mondiale). C’est donc environ 73% du budget de l’UA qui au jour d’aujourd’hui provient de l’aide extérieure. L’Egypte, l’Algérie, l’Afrique du Sud, le Nigeria et le Cameroun constituent les principaux financiers de la contrepartie africaine.

En adoptant cette proposition de financement par les taxes, les Africains se mettent résolument sur la voie de l’indépendance véritable vis à vis de l’occident.

Eburnienews.net

 

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE