L’USAID et Caritas Sénégal « donnent de l’eau et sauvent des vies » à Ndame

L’USAID et Caritas Sénégal « donnent de l’eau et sauvent des vies » à Ndame

La Commune de Ndame dans le département de Koumpentoum a connu l’effervescence ce mardi 24 mai 2016.

L’inauguration du système d’adduction en eau potable alimentant les 18 villages polarisant cette localité est passée par là. Ce beau projet à l’initiative de l’USAID et réalisé par Caritas Sénégal, offre aux 8.900 âmes de la localité et des environs la possibilité d’accéder à une eau potable de qualité. Mais il faut savoir que cette inauguration à Ndame était également celle de l’ensemble des ouvrages hydrauliques et d’assainissement réalisés dans les communes de Saré Bidji dans la région de Kolda, Ndame dans la région de Tambacounda et Kartiack dans la région de Ziguinchor dans le cadre d’un programme dénommé « Programme de renforcement et de pérennisation de l’accès aux sources d’eau potable et installations sanitaires améliorées ».

La cérémonie d’inauguration présidée par le gouverneur de la région de Tambacounda, en présence des autorités administratives, locales, coutumières et religieuses de Koumpentoum, du représentant de l’Evêque de Tambacounda et du directeur de Caritas Tambacounda, a été le théâtre d’une forte mobilisation des populations de Ndame venues témoigner de leur gratitude aux acteurs du projet.

La commune de Ndame a bénéficié dans le cadre de ce programme d’un projet d’adduction en eau potable portant sur une valeur globale de près de 400.000.000 F. CFA mise en place par l’USAID, dont la directrice adjointe était présente à la cérémonie d’inauguration. Un projet entièrement exécuté par Caritas Sénégal, son partenaire historique.

Ce partenariat a, en effet, permis la réalisation d’un système complet d’adduction d’eau potable comprenant la réalisation de : 2 châteaux d’eau de 150m3 à Fass Gounass et Touba Thiamène, 34 km de réseau d’adduction d’eau pour 18 villages, 20 bornes fontaines, l’équipement et la réhabilitation de 2 forages à Fass Gounass et Touba Thiamène, 200 latrines , la formation et la redynamisation des Associations des Usagers des Forages (ASUFOR) et le renforcement des capacités de 20 relais communautaires.

Au cours de la cérémonie d’inauguration, le maire de Ndame, le président du Conseil départemental de Koumpentoum, le Secrétaire général de Caritas Sénégal, la directrice adjointe de l’USAID et le gouverneur de la région de Tambacounda se sont succédés pour saluer la pertinence de cette réalisation.

Le maire de la commune de Ndame, exprimant sa satisfaction à l’endroit des intervenants du projet a déclaré que la cérémonie d’inauguration des ouvrages hydrauliques et d’assainissement de sa commune était un grand moment de « célébration de la vie, car qui donne l’eau, sauve des vies ». Après avoir reconnu que ce projet jette les bases d’un développement durable, il a demandé aux populations de la localité d’accorder une mention spéciale dans l’expression de leur gratitude aux « amis de Ndame », à savoir l’USAID et Caritas Sénégal.

Au nom de l’ensemble des populations de Koumpentoum, le président du Conseil départemental a félicité le maire de la commune de Ndame, l’USAID et Caritas Sénégal, non sans souligner que des problèmes d’accès à l’eau subsistent encore dans son département.

« Nous aurions voulu saisir l’occasion de la présence du Ministre de l’Hydraulique, empêché, pour lui dire combien Caritas Sénégal avec l’appui de ses partenaires tient à œuvrer, aux côtés de l’Etat du Sénégal, pour la satisfaction des besoins des populations sénégalaises, surtout dans le domaine de l’eau mais pas seulement. Car c’est cela notre raison d’être », a déclaré Abbé Alphonse Seck, Secrétaire Général de Caritas Sénégal, à l’entame de son allocution. Il a évoqué et salué l’engagement exemplaire du maire de Ndame dans la réalisation de projet dans sa localité, pour s’être illustré dans la mobilisation de la contribution locale, à hauteur de 15 millions. C’est la raison pour laquelle, a expliqué le Secrétaire général de Caritas Sénégal, que sa commune a été choisie pour la cérémonie officielle d’inauguration des ouvrages du programme déroulé aussi dans les régions de Kolda et Ziguinchor.

La directrice adjointe de l’USAID s’est dite « très impressionnée » par la belle collaboration entre tous les acteurs du projet qui a abouti à la réalisation d’un « beau château d’eau qui vise à améliorer la qualité de vie à Ndame ». Elle a salué les maires des communes impliquées pour leur concours financier et les populations bénéficiaires pour leur contribution volontaire. Elle a, toutefois, tenu à demander aux autorités locales ainsi qu’aux populations de ne ménager aucun effort pour assurer le suivi et l’entretien des infrastructures.

La directrice adjointe de l’USAID a adressé un chaleureux remerciement à Caritas, un partenaire de « beaucoup de confiance », qui « travaille avec l’USAID partout dans le monde » et qui « fait toujours un très bon travail, sans exception », au Sénégal.

Le gouverneur de la région de Tambacounda qui prononçait la dernière allocution de la cérémonie a d’abord félicité, au nom du ministre de l’hydraulique et de l’assainissement, le maire de Ndame pour sa mobilisation et sa détermination pour la réalisation du projet dans sa commune. Il n’a pas omis de féliciter l’USAID et Caritas Sénégal, dont il a magnifié l’engagement aux côtés de l’Etat sénégalais pour le bien des populations.

Il a par la suite invité les populations à relever le défi du suivi et de l’entretien des ouvrages, soulignant la relation entre l’eau, l’éducation et la santé. D’où l’importance pour elles de ne ménager aucun effort pour assurer la pérennité des nouvelles infrastructures.

« Nous voulons dans 5 ans ou 10 ans retrouver cet ouvrage dans l’état dans lequel nous l’inaugurons », leur a-t-il lancé avant de couper le ruban d’inauguration.

Signalons, enfin, que cette cérémonie d’inauguration de Ndame a été l’occasion d’une grande explorations des richesses culturelles et artistiques de la localité.

A. Roger Gomis

Source: caritas.sn
___________

Lire aussi: “Caritas Sénégal améliore les conditions de vie de plus de 24.800 âmes, 1.178 ouvrages hydrauliques et sanitaires réalisés

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*