MACA: Le régisseur limogé à cause du phénomène “Yacou le Chinois”

MACA: Le régisseur limogé à cause du phénomène “Yacou le Chinois”

Le Capitaine Koné Hincléban n’est plus le régisseur de la Maison d’arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA). Il a été débarqué, emporté par l’episode Yacou le Chinois. Le nouveau régisseur est Amonkou Monssan. Il est l’ex administrateur du camp pénal de Bouaké (centre du pays).

La cérémonie de passation de service s’est tenue le mercredi 23 décembre 2015 à huis clos et en présence d’Ouata Babacar, Directeur général des affaires pénitentiaires.

Tout comme l’un de ses prédécesseurs, Bandama Yobouet, le Capitaine Koné Hincléban  est enlevé à la tête de la Maca, pour laxisme envers les agissements du détenu Yacou le chinois. Ce prisonnier règne en maitre sur la Maca.

Le 17 décembre 2015, l’ex Régisseur de la Maca a autorisé la célébration de l’anniversaire de Yacou le chinois au sein même de la prison. Prenant la parole au cours de la fête, le Capitaine Koné Hincléban s’est exprimé en ces termes : « Je sais que vous aimez beaucoup Yacou, alors ne regardez pas seulement l’homme spectacle Yacou, regardez la transformation qui est en lui et faite comme lui. »

Les régisseurs se succèdent mais « Yacou le chinois » demeure

En 2012, le régisseur Patrice Yao est débarqué de la MACA. Motif : l’évasion de 52 détenus. Bandaman Yobouet va succéder à Patrice Yao. Ce dernier ne va pas diriger la MACA pendant plus d’un an. En 2013, il est à son tour limogé par le Ministre de la Justice, Gnénéma Coulibaly.

Dans le mois de juillet 2013, une mutinerie a lieu à la MACA faisant officiellement 3 morts. Au cœur de l’émeute, le dénommé Yacou le chinois. En lieu et place du transfert de ce dernier dans une autre prison, c’est le régisseur Bandaman Yobouet qui est débarqué. Celui-ci, est remplacé par le Capitaine Koné Hincléban.

Fin 2015, c’est au tour du Capitaine Koné Hincléban de céder son fauteuil à l’ex administrateur du camp pénal de Bouaké, Amonkou Monssan. Il vient de prendre la tête d’une prison qui a déjà, officieusement un régisseur que nul n’a pu faire tomber par le passé.

Le 3 juillet 2014, Gnénéma Coulibaly était face à la presse dans le cadre des rencontres dites «Le fauteuil blanc » du quotidien Le Nouveau Réveil. Le Ministre de la Justice a rasuré les Ivoiriens quant au cas Yacou le chinois. Pour le Ministre, Yacou le Chinois, c’est du passé et avec toutes les nouvelles dispositions prises à la Maca, on ne parlera plus du célèbre détenu. Ce qui est loin d’être le cas à l’heure actuelle.

Les anciens régisseurs de la Maca : entre limogeage et nomination

Le Capitaine Koné Hincléban n’est certes plus le régisseur de la Maca mais, il est nommé délégué régional. Ce qui revient à dire que tous les régisseurs des zones sud, est et ouest, sont désormais sous sa responsabilité.

Patrice Yao, l’ancien régisseur de la Maca débarqué en 2012, devient administrateur du camp pénal de Bouaké. Il succède au nouveau régisseur de la Maca, Amonkou Monssan. Précédemment, Patrice Yao a été Directeur de la formation à la direction générale des affaires pénitentiaires.

Emmanuel DABO

Source: lessentiel.ci

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE