Macky “réhabilite” Dominique Strauss-Kahn pour relancer les relations avec Israël

Macky “réhabilite” Dominique Strauss-Kahn pour relancer les relations avec Israël

Jusqu’à 2011, le monde entier s’attendait à voir Dominique Strauss-Kahn (DSK), l’ancien Directeur du FMI, devenir le candidat de la gauche aux élections présidentielles de 2012. Puis survint, le scandale de l’affaire du Sofitel. Strauss-Kahn fut non seulement obligé de quitter son poste à la tête du FMI, mais il fut également forcé à renoncer à ses ambitions politiques.

Par la suite, on l’a présenté comme étan un “has been” dans le paysage politique français. Mais après avoir été reçu en audience par le président Macky Sall, l’ancien Directeur général du FMI vient trouver un second souffle au Sénégal.

Selon le journal “Walfadjiri”, Domique Strauss-Khan a proposé ses services à Macky Sall qui les a acceptés. Officiellement donc DSK a été coopté comme consultant par l’État Sénégalais pour l’aider à chercher des fonds dans le monde. Toutefois, le journal “Walfadjiri” soutient sur la base de sources crédibles que la démarche de Dominique Strauss-Kahn est contraire aux principes du Legal Departement du FMI.

«On ne peut pas avoir servi le Fmi en face ds pays africains et se retrouver aujourd’hui à coté des pays africains en face du Fmi. C’est totalement interdit par le fonds», explique sous le couvert de l’anonymat un ancien fonctionnaire international joint par le journal.

Le choix de DSK pour relancer les relations avec Israël?

Il faut dire que l’ancien ministre de l’économie et des finance du gouvernement de Lionel Jospin, Domique Strauss-Khan est connu pour avoir un carnet d’adresse très fourni. Il a aussi une parfaite connaissance du monde des affaires et une expertise très pointue dans la recherche de fonds à travers le monde.

Pour mieux se donner les coudées franches dans sa nouvelle vie d’homme d’affaires, Strauss-Khan s’est associé au sulfureux homme d’affaires franco-israélien, Therry Leyne dans un fonds d’investissement créé en octobre 2013, Lsk (Leyne-Strauss KLahn) rebaptisé Lsk and Partners. Toutes choses qui lui ont permis de se relancer dans le consulting en Afrique avec pour base la Tunisie où il a gagné un appel d’offres important du gouvernement tunisien dont l’objet principal est la mise en œuvre et la promotion du plan de développement quinquennal 2016-2020.

Cependant, la vérité de l’embauche de DSK par le gouvernement sénégal semble être lié au fait de son affiliation au conseil représentatif des institution juives de France ( CRIF)‎ et de son allégeance à Israël.

En effet, depuis le vote de la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies 2334 initiée par le Sénégal, appelant à mettre fin à la colonisation juive en ‘’territoire palestinien occupé’’, les réaltions entre les deux pays à continuer à se dégrader.

En représailles à l’implication du Sénégal dans le vote de cette résolution, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a rappelé l’Ambassadeur de son pays à Dakar. Il a aussi décidé de mettre fin à tous les programmes d’aide en faveur de Sénégal.

Pour relancer les relations entre son pays et l’Etat hébreux, le président Macky Sall ne pouvait trouver meilleure partie que celle d’un homme comme DSK qui semble avoir un bon carnet d’adresses et dont les entrées dans les milieux juifs sont connues.

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE