Maï la bombe, Nastou, Gbazé et Josiane parlent de leur vagin

Maï la bombe, Nastou, Gbazé et Josiane parlent de leur vagin

Hier, au Grto de Danga (Cocody), quatre comédiennes, ont fait le filage de la pièce de théâtre “Les Monologues du vagin” (The Vagina Monologues) de l’Américaine Eve Ensler devant un public séduit

Sur scène , elles sont quatre et font voler en éclat notre prétendue pudeur. Insolite. La pièce traite de la révolte du vagin qui rentre dans tous ses états.

A la place de cette partie du corps qu’on évoque à l’aide de périphrases telles que le toto, le bijou, les comédiennes choisissent d’appeler un chat, chat. Et le mot “Vagin” de figurer 123 fois dans la pièce sous la plume de la dramaturge américaine Eve Ensler.

Sous nos tropiques la mise en scène est assistée par Gbessi. Le projet vise à mettre fin aux violences contre les femmes et les jeunes filles et à sensibiliser l’opinion publique à ces problèmes. Par une utilisation efficace de l’humour, le problème est traité et bien traité. On peut ainsi entendre: “On ne peut pas aimer le vagin sans aimer les poils”. Ou encore ” un vagin ça doit respirer et non être brutalisé par les strings”.

Le moins qu’on puisse dire est que le public a apprécié composé qu’il était d’Alain Tailly responsable du Cnac, Tiburce Koffi de l’Insaac, Zié Coulibaly et de nombreux comédiens venus supporter leurs amies. Adrienne Koutouan, Amélie Mabéhi, Marie louise Asseu ont  répondu présentes à cette pièce de 85 minutes dont il a été donné de voir, pour ce filage, juste 40 minutes. 40 minutes de succès qui ont abouti à un standing ovation.

MIKE SAPIA

Source: laregionale.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*