Main de Henry: la Fifa a acheté le silence de l’Irlande pour 5 millions

Main de Henry: la Fifa a acheté le silence de l’Irlande pour 5 millions

Encore une mauvaise nouvelle pour Sepp Blatter et ses collègues. John Delaney, directeur général de la fédération irlandaise de football (FAI), vient de confirmer cette information à la radio Radio RTE 1.

Le directeur général de la fédération irlandaise de football (FAI), John Delaney, a confirmé avoir reçu de l’argent (5 millions d’euros) de la FIFA pour ne pas engager de poursuites à la suite de la main de Thierry Henry qui avait qualifié la France pour le Mondial 2010 lors d’un match de barrage avec l’Eire en 2009. John Delaney a confirmé l’information à RTE Radio 1, la radio irlandaise, jeudi.

“Ce fut un bon accord”

“Nous avons un contentieux avec la FIFA sur la manière dont s’est déroulé le match de barrage pour la Coupe du monde 2010”, a expliqué John Delaney. “Egalement sur la façon dont s’est comporté Sepp Blatter. Il s’est moqué de nous, il avait le sourire aux lèvres. Ce jour-là, je lui ai dit ce que je pensais de lui. Des insultes ont été échangées, puis nous sommes arrivés à un accord. C’était un jeudi. Et le lundi, l’accord était signé et tout était fait. Ce fut un bon accord. Et pour la FAI, c’était un accord légal. Je suis lié par la clause de confidentialité sur le montant. Vous avez mis un chiffre sur un paiement à la fédération irlandaise pour ne pas entamer de poursuite, vous avez bien fait. Mais c’était un très bon accord, légal, pour nous.”

Geste déplacé

Le 18 novembre 2009, lors du match retour entre la France et l’Irlande, les Bleus sont menés 1-0 par les Nord-Irlandais après s’être imposés à Dublin sur le même score. A 103e minute de jeu, alors que les tirs aux buts se profilent, Thierry Henry contrôle un ballon de la main avant de le remettre à William Gallas qui marque et qualifie l’équipe de France pour la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Un geste qui scandalise évidemment le camp irlandais, qui demande que la rencontre soit rejouée.

Christophe Da Silva

Source: Belga

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE