Malgré toute la pression occidentale, les citoyens russes soutiennent massivement Poutine

Malgré toute la pression occidentale, les citoyens russes soutiennent massivement Poutine

Coup vraisemblablement raté pour les Obama, Cameron et autres Merkel. Les sanctions occidentales n’ont pas eu l’effet escompté.

A savoir un large mécontentement populaire qui dans le meilleur des scénarios pour les élites occidentales, aurait dû apporter un changement violent de régime, à l’instar du putsch anticonstitutionnel en Ukraine.

Selon les données annoncées par le Centre analytique russe Levada (organisation indépendante non-gouvernementale) suite aux sondages menés au cours du mois de février, 86% des Russes approuvent la politique de leur président. Un pourcent de plus que le mois précédent.

D’autre part, Vladimir Poutine figure de nouveau en tête des personnalités politiques et publiques russes auxquels les citoyens de Russie font le plus confiance. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, figure lui aussi parmi les leaders…

Comme quoi très peu de chances (si ce n’est dire aucune) que le scénario du Maïdan kiévien puisse se passer aujourd’hui en Russie. Cela ne signifie pourtant nullement l’absence d’une cinquième colonne à l’intérieur du pays. Tout au contraire. Cette cinquième colonne ultra-marginale, sponsorisée généreusement et en premier lieu par les USA (qui ne le cachent guère d’ailleurs), est très majoritairement composée de libéraux radicaux et d’ultra-nationalistes. Voire du mixte des deux: comme l’un des favoris de l’ambassade étasunienne à Moscou, Alexeï Navalny, un mélange de libéral pro-occidental et d’ultra-nationaliste xénophobe. De tels personnages essaient par tous les moyens de faire du bruit pour attirer d’une part l’attention du mainstream médiatique occidental en qualité « de véritable opposition au pouvoir russe » et puis créer des provocations à l’intérieur du pays. Le tout dans le pur objectif de justifier l’argent reçu et venant des « fonds occidentaux pour la démocratie » (Soros & Co.) ou encore du Département d’Etat étasunien, entre autres.

Plus de 85 pct des Russes approuvent le travail de Poutine Malgré toute la pression occidentale, les citoyens russes soutiennent massivement Poutine
Plus de 85% des Russes approuvent le travail de Poutine.

Mais rien n’y fait, cela ne marche pas… Beaucoup, si ce n’est dire trop, d’argent dépensé par l’élite occidentale dans le but de déstabiliser la Russie de l’intérieur. Et l’effet désiré non seulement ne se rapproche pas mais au contraire ne fait que s’éloigner. Le message était pourtant clair: mettre au maximum la pression sur la Russie pour pousser les Russes à se révolter contre leur gouvernement. N’est-ce pas cela l’allusion que faisait M. Obama il n’y a pas si longtemps que cela encore?

Et pourtant. La pression extérieure sur la Russie n’a cessé de croitre depuis le ralliement de la Crimée à la Russie et la guerre civile dans l’ex-Etat ukrainien. Chute du prix du pétrole, perte considérable de la valeur du rouble face aux devises étrangères: les Russes en très grande majorité restent infaillibles. Pourquoi et comment cela se fait? J’ai eu d’ailleurs l’occasion de répondre récemment à cette question sur l’antenne de Cameroonvoice (radio camerounaise panafricaine basée à Montréal). Les raisons sont les suivantes: les citoyens russes ne veulent pas que leur pays arrive à la situation chaotique de leurs voisins ukrainiens.

D’autre part, les Russes comprennent parfaitement que certains désagréments du moment sont la condition nécessaire pour le renforcement encore plus important de leur pays, aussi bien sur le plan intérieur qu’extérieur. Et pour finir, de plus en plus de gens se rendent compte que le monde est véritablement beaucoup plus vaste que le monde dit occidental. Et comme quoi les vrais amis de la Russie, partisans eux aussi du monde multipolaire et ayant la même vision de l’architecture des relations internationales, ne manquent pas. Sans oublier un autre fait très important. Tout au long de l’histoire, les défis extérieurs n’ont fait que renforcer et cimenter la nation russe multiethnique et multiconfessionnelle. Des cours d’histoire que certaines devraient revoir.

Tout cela et d’autres choses encore font que le gouvernement russe a le mandat de son peuple pour poursuivre dans la voie choisie et dont les principaux leitmotivs sont la défense des intérêts nationaux de la Russie, ainsi que de sa souveraineté. Une souveraineté à laquelle tellement de nations aspirent et qui au vu des derniers événements ont pris (ou prennent en ce moment même) le destin entre leurs mains. Quant à l’hystérie collective des élites occidentales (politiques comme médiatiques) et qui commencent dans certains cas à atteindre le summum, elle ne prouve qu’une seule chose: la Russie et ses alliés vont dans le bon sens et il en sera ainsi.

Mikhail Gamandiy-Egorov

Source: sputniknews.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE