Mamadou Koulibaly : «Ouattara a trompé le nord…. ila conduit le nord dans la catastrophe, il a conduit le nord au chaos» | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France | Mamadou Koulibaly : «Ouattara a trompé le nord…. ila conduit le nord dans la catastrophe, il a conduit le nord au chaos»eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France
Mamadou Koulibaly : «Ouattara a trompé le nord…. ila conduit le nord dans la catastrophe, il a conduit le nord au chaos»

Mamadou Koulibaly : «Ouattara a trompé le nord…. ila conduit le nord dans la catastrophe, il a conduit le nord au chaos»

Liberté et démocratie pour la république (Lider), le parti de Mamadou Koulibaly, a organisé hier mardi 6 mai 2014 au Plateau, un séminaire pour faire le bilan des 3 ans de gestion du pouvoir par le chef de l’Etat. Un bilan jugé catastrophique.

Le Pr. Mamadou Koulibaly a animé hier une conférence-débat sur le thème : «Comment Ouattara a perdu le nord», à l’occasion d’un séminaire sur les 3 ans de gestion du pouvoir par le chef de l’Etat. Son constat est sans complaisance : Ouattara a conduit le nord géographique et sociologique à la perte. «Il a conduit le nord dans la catastrophe, il a conduit le nord au chaos», estime l’ancien président de l’Assemblée nationale. Selon lui, pour venir au pouvoir, le camp Ouattara avait fait des promesses fallacieuses aux populations de la partie septentrionale de la Côte d’Ivoire comme la résolution de leurs problèmes de « papiers » d’identité. Au finish, cela a été une tromperie. « Vous regarder la liste électorale de 2000, Guéi contre Gbagbo, vous regardez la liste électorale de 2010, Gbagbo contre Ouattara, il n’y a pas 3 millions de personnes supplémentaires, [mais] 300 000. Et les 300 000, vous ne pouvez même pas dire que c’est les nordistes (…) C’est tous les Ivoiriens mélangé. Le nord a été trompé», a indiqué Mamadou Koulibaly.

Il souligne que même les ex-combattants et les dozos à qui on a promis 5 millions de francs à chacun pour les enrôler afin de combattre, ont été « dupés » et sont aujourd’hui « abandonnés ». Aussi, le président de Lider a fait remarquer qu’entre septembre 2002 et aujourd’hui, toutes les forêts (même classées) du nord ont été décimées « par des enfants du nord qui disent qu’ils faisaient ça pour Ouattara ». Mamadou Koulibaly note que le nord «souffre » et ses populations, pour qui les actuels tenants du pouvoir disent avoir mené le combat pour leur bonheur, ont été martyrisées. « Si vous rentrez à Korhogo que vous dites 20/21, tout le monde tremble. Ça rappelle les moments où Fofié est rentré dans les quartiers. Ce ne sont pas des Bété, des Dida, des Attié, des Baoulé qu’il est allé chercher, ce sont des enfants du nord. Il est rentré dans les cours, il les a attrapés, près de 180 personnes, il les a mis dans un conteneur, on a poussé la porte du conteneur avec une machine pour pouvoir fermer, ils sont tous morts. On ne peut pas faire ça et puis dire qu’on a travaillé pour le nord», rappelle-t-il.

Quand les femmes d’Adjamé étaient tabassées pour avoir porté le tee-shirt «Gbagbo Kafissa »

Il souligne que les populations du nord se sont d’ailleurs rendues compte de cette duperie et ne manquent pas de regretter le président Gbagbo. «Ce sont les femmes Dioula d’Adjamé qui étaient les premières à porter le tee-shirt de Gbagbo pour dire «Gbagbo Kafissa» et puis Zackaria les a chicotées au marché», soutient-il.

Quand les femmes d’Adjamé étaient tabassées pour avoir porté le tee shirt Gbagbo Kafissa Mamadou Koulibaly : «Ouattara a trompé le nord.... ila conduit le nord dans la catastrophe, il a conduit le nord au chaos»

Mamadou Koulibaly invite donc les populations du nord à sortir de cette prison dans laquelle le clan Ouattara et le RDR les ont enfermées. «Sortez de la prison dans laquelle Monsieur Ouattara vous a placés», exhorte-t-il. «Il faut que nous tenions compte de cela, que nous tendions la main au nord, qu’on rattrape ce nord là pour le remettre en confiance, que lui aussi mette en confiance les autres Ivoiriens, qu’on coupe le cordon entre ce nord là et le RDR de Ouattara», a-t-il ajouté. Mais avant lui, des panelistes ont animé des conférences sur plusieurs thèmes : l’éducation, la santé, les conditions de vie, la gouvernance.

La gestion de Ouattara a été sévèrement critiquée.

Anderson Diédri

Source: Le Nouveau Courrier N° 1024

 

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.