Manifestations dans plusieurs lycées contre le port du casque: Le Tchad va-t-il connaître une “révolution” des rues afin d’arrêter les victoires de son armée contre Boko Haram?

Manifestations dans plusieurs lycées contre le port du casque: Le Tchad va-t-il connaître une “révolution” des rues afin d’arrêter les victoires de son armée contre Boko Haram?

Les élèves continuent de manifester dans différents lycées de la capitale tchadienne pour protester contre le port des casques exigés par les autorités pour les motocyclistes.

Les élèves continuent de manifester dans différents lycées de la capitale tchadienne pour protester contre le port des casques exigés par les autorités pour les motocyclistes.

Les élèves continuent de manifester dans différents lycées de la capitale tchadienne Manifestations dans plusieurs lycées contre le port du casque: Le Tchad va t il connaître une révolution des rues afin darrêter les victoires de son armée contre Boko Haram?

La police est entrain de disperser les manifestants en utilisant les gaz lacrymogènes. Elle est parvenue à disperser les élèves du Lycée Félix Eboue et ceux du lycée de la Paix tandis que les élèves du Lycée de la liberté opposent une résistance.

Tchad Manifestations dans plusieurs lycées contre le port du casque Manifestations dans plusieurs lycées contre le port du casque: Le Tchad va t il connaître une révolution des rues afin darrêter les victoires de son armée contre Boko Haram?

————————–
Le parti au pouvoir dénonce une tentative d’insurrection populaire

Le Mouvement Patriotique du Salut, dans un communiqué de presse, signé de son porte parole M. Jean Bernard Padare, dénonce une tentative d’incitation à l’insurrection populaire entretenue et encouragée par un groupuscule des partis politiques qui cherchent à replonger le pays dans la guerre civile.

———————————-
DIKWA (Nigéria): Nouvelle victoire de l’armée tchadienne dans la lutte contre Boko Haram.

C’est une nouvelle ville tenue par les islamistes de Boko Haram depuis plusieurs semaines que l’Armée tchadienne vient d’arracher. Venu de Gambaru, les soldats tchadiens ont pris d’assaut ce 02 mars 2015 la ville de Dikwa dans le Nord-Est du Nigeria, à une cinquantaine de kilomètres des frontières camerounaises. Au bout d’une heure d’un combat intense, ils ont pénétré dans la ville avant de forcer les islamistes à déloger

rès Gambaru, arraché au début du mois février dernier grâce aux frappes aériennes conjointes avec la force armée Camerounaise, l’armée tchadienne a lancé un assaut d’envergure ce 02 mars contre la position islamiste dans la ville de Dikwa. Au bout d’une heure de combats intenses, elle a réussi à ouvrir un corridor vers la ville. « Nous nous sommes rendu compte que les islamistes défendaient leur poste de commandement, une grande villa située à l’entrée de la ville. La bataille a été intense, il nous a fallu près d’une heure pour entrer dans Dikwa », affirment les officiers de cette armée tchadienne qui ont participé à cet assaut.

DIKWA Nigéria Nouvelle victoire de l’armée tchadienne dans la lutte contre Boko Haram Manifestations dans plusieurs lycées contre le port du casque: Le Tchad va t il connaître une révolution des rues afin darrêter les victoires de son armée contre Boko Haram?

Un important matériel militaire a été arraché aux islamistes et plusieurs d’entre eux ont été tués dans la rue où ils tentaient de fuir et même dans la villa, siège de l’ « Emirat de Dikwa ». L’Etat major tchadien déplore la perte d’un homme au cours de ce combat et 34 autres ont été blessés. Avec cette victoire, l’armée tchadienne a avancé de 50 kilomètres en territoire nigérian. C’est dire que les exactions islamistes devraient diminuer dans la région frontalière avec le Cameroun où, l’absence d’une autorisation de faire campagne contre Boko Haram a fait de cette armée, une force de riposte.

Dans cette ville que l’armée tchadienne contrôle totalement selon le porte-parole de l’armée, colonel Azem Bermandoua, « Nous contrôlons totalement la ville (de Dikwa) », la population devra désormais reconstruire les murs que les balles ont transpercé ou éventré. Mais l’armée Tchadienne qui s’est retirée dans une plaine non loin de la ville, attendra probablement l’arrivée des fuyards islamistes que les forces armées nigérianes pressent dans la région de Maiduguri. Finalement Idriss Déby avait vu juste en déclarant récemment que « Boko Haram fuit , il n’est plus le même qu’en janvier ».

Source: Alwihda

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE