Manifestations pacifiques en Côte d’Ivoire : Mise en garde contre les éléments zélés de la Gendarmerie et de la Police Nationale ! (La Révolution Permanente N°00519/09/15)
Au loin, les policiers ont lancé des gaz lacrymogènes pendant que des manifestants rebroussent chemin. Photo publiée par Lewis Boumou.

Manifestations pacifiques en Côte d’Ivoire : Mise en garde contre les éléments zélés de la Gendarmerie et de la Police Nationale ! (La Révolution Permanente N°00519/09/15)

La Révolution Permanente prend acte de la décision hors-la-loi du chef rebelle membre du MPCI (rebaptisé FRCI par Alassane Ouattara en 2011) Koné Mamadou, se disant président du Conseil Constitutionnel de Côte d’Ivoire, qui déclare éligible à l’impossible l’élection présidentielle ivoirienne de 2015, un certain Alassane Ouattara, sur la base d’arguments farfelus qui n’engagent pas les Ivoiriens.

Elle prend acte des mouvements de protestation enclenchés par la Population ivoirienne  qui refuse que le sieur Alassane Ouattara érige en mode de vie, la violation des lois ivoiriennes, le faux et l’usage de faux afin d’assouvir ses desseins politiques illégitimes.

La Révolution Permanente note avec une colère qui ne sera pas longtemps contenue, le zèle dont font preuve certains éléments inconscients des Forces de Défense et de Sécurité de Côte d’Ivoire (FDS-CI), sur  certains civils manifestants ; ce qui a déjà causé des blessures graves à Bonoua, Divo, Yopougon, etc.

La Révolution Permanente met par conséquent, en garde, tous les frères d’arme impliqués dans la mission d’encadrer les manifestations pacifiques en cours, contre toute dérive qui induirait l’usage de moyens létaux contre l’un quelconque des civils exprimant, en ce moment même et sur les jours à venir, leur liberté d’opinion politique en faisant usage de leur droit constitutionnel à protester contre toute décision ou pratique digne du grand banditisme qui viole la Constitution ivoirienne et tout autre liberté garantie par ce texte fondamental.

La Révolution Permanente met dès cet instant, en Alerte maximale, toutes les Forces Combattantes de la Révolution Permanente et toutes les unités dormantes au sein des FDS, afin de se préparer à protéger les civils contre toute agression qui serait perpétrée contre eux sur ordre du hors-la-loi Alassane Ouattara et son administration de faussaires.

Elle prend à témoin toute l’Opinion Africaine et l’Union Africaine (UA) quant la volonté désinvolte d’Alassane Ouattara de vivre en Côte d’Ivoire en dehors de tout cadre légal en ayant recours chaque jour à la violence, au faux, au mensonge et aux meurtres.

La Révolution Permanente déclare que tout ce qu’il adviendra de la Côte d’ivoire dans les heures et jours à venir sera la seule responsabilité d’Alassane Ouattara et de ses complices de la violence et de la violation des lois ivoiriennes.

Fait ce jour même ;

Pour La Révolution Permanente

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.