Marche après la mort de l’étudiant Alaba: plusieurs étudiants gazés, 30 arrestations

Marche après la mort de l’étudiant Alaba: plusieurs étudiants gazés, 30 arrestations

Situation confuse hier à 9h50 devant l’entrée des locaux de l’office national d’identification (Oni), situé en face de la cathédrale Saint-Paul, a-t-on constaté sur place. C’est que des étudiants, vêtus de tee-shirts noirs et scandant des propos hostiles au pouvoir en place, ont fait une procession en provenance du siège provisoire de la Banque africaine de développement(Bad). Puis, les jeunes gens ont fait une escale devant l’entrée du palais de justice, brandissant des pancartes sur lesquelles l’on pouvait lire «Nous sommes fatigués des violences sur les campus », « A bas les machettes ! », «La police dehors ! » et « respectons les franchises universitaires ».

Sous des coups de sifflets stridents, les manifestants ont repris la procession. Encadrés par des agents de police. Parvenus au niveau des bureaux de l’Oni, une explosion se fait entendre. Les policiers venaient de lancer des gaz lacrymogènes sur les étudiants qui ne démordent pas. Pendant que la panique s’empare de quelques badauds et des automobilistes. Deux véhicules 4X4 de la police, girophare en marche, garent devant l’Oni et les étudiants, une trentaine, sont embarqués de force et conduits au violon de la préfecture de police d’Abidjan.

Selon des témoignages, cette manifestation pacifique des étudiants fait suite à la mort tragique, la semaine dernière sur le campus de Cocody, de l’étudiant handicapé physique Alaba Roland, percuté mortellement par un cargo de la police.

Didier Kéi

Source: Notre Voie

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.