Mariam Sankara, la veuve de Thomas Sankara, décide de rentrer au pays maintenant: «Maintenant qu’il est parti, je rentre»

Mariam Sankara, la veuve de l’ancien président burkinabé Thomas Sankara, a déclaré à la BBC qu’elle va rentrer dans son pays, maintenant que Blaise Compaoré n’est plus au pouvoir.

Depuis la mort de son mari en 1987 lors du coup d’Etat qui a porté Compaoré au Pouvoir, Mariam Sankara vit en exil en France.

Elle était rentrée au Burkina Faso il y a sept ans à l’occasion du vingtième anniversaire de la disparition de Sankara.

“Je vais rentrer au pays; Compaoré n’est plus là, je vais rentrer au pays,” a déclaré Mariam Sankara à la BBC. “J’attends que la situation soit claire; mais je vais rentrer.”

Lors de son bref séjour en 2007, Mariam Sankara avait foulé le sol burkinabé sans ses deux enfants, Philippe et Auguste âgés respectivement de 29 et 26 ans.

Adultes

A propos de ses enfants, la veuve de Sankara affirme que le changement au pays leur ouvre aussi la voix du retour au bercail.

“Mes enfants sont maintenant grands; ce sont des adultes. Eux aussi rentreront au pays.”

En revanche, Mariam Sankara laisse peu entrevoir sur ce qu’elle fera à son retour, mais elle indique que tout ce qui se passe dans son pays l’interpelle.

“J’ai toujours soutenu mes camarades politiques, les gens qui se battent pour l’idéal de mon mari. Je continuerais à les soutenir,” déclare la veuve du capitaine.

“En tout cas, ma préoccupation est la mémoire de mon mari; je me bat pour cela.”

Depuis la chute de Compaoré le 30 octobre, une certaine réhabilitation de Sankara semble avoir été entamée.

A titre d’exemple, la Place de la Révolution, rebaptisée “Place de la Nation” sous Blaise Compaoré, a retrouvé sa dénomination que lui avait donnée Thomas Sankara.

Source: BBC Afrique

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.