Maroc: Une souris sème la panique dans une mosquée au Maroc, 81 blessés
The faithful pray on Laylat al-Qadr during the holy month of Ramadan in Casablanca July 14, 2015. Laylat al-Qadr (Night of Decree) is the anniversary of the night Muslims believe the Koran was revealed to Prophet Mohammad by the angel Gabriel. REUTERS/Youssef Boudlal - RTX1K9DY

Maroc: Une souris sème la panique dans une mosquée au Maroc, 81 blessés

Plus de 80 personnes ont été blessées au Maroc au cours d’une bousculade provoquée par une souris, qui s’était faufilée dans la mosquée Hassan II de Casablanca.

La prière de lundi soir a tourné court à la mosquée Hassan II de Casablanca. Alors que les fidèles sétaient réunis en nombre pour la célébration de la nuit du destin, la nuit la plus sacrée du mois de jeûne du ramadan, 80 personnes ont été blessées à cause d’une bousculade provoquée par… une souris faufilée dans la salle de prière des femmes.

Une des croyantes, «effrayée par l’apparition d’une souris», a été prise de panique, selon un communiqué des autorités publié mercredi. Des femmes se sont alors mises à crier et à partir en courant, avant que le mouvement ne s’étende aux autres fidèles, générant une bousculade géante dans la mosquée.

DES BLESSURES LÉGÈRES ET DES FRACTURES

«Quelque 81 personnes, en majorité des femmes, ont subi des blessures légères et des fractures alors que certaines se sont évanouies», selon le communiqué de la Wilaya de la ville, relayé par l’agence MAP.

Maroc Une souris sème la panique dans une mosquée au Maroc 81 blessés Maroc: Une souris sème la panique dans une mosquée au Maroc, 81 blessés

Il y a eu cinq cas de fractures et quatre cas de blessures à l’épaule outre d’autres blessures. Parmi les victimes, une femme enceinte souffre d’une double fracture au niveau de la jambe et se trouve encore sous surveillance médicale. Soixante treize personnes ont pu quitter l’hôpital.

La mosquée Hassan II, au plus haut minaret au monde (210 m), accueille une grande affluence lors des prières du soir pendant le ramadan, particulièrement pendant celle de la nuit du destin.

Source: AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE