Massacre de 2009 en Guinée: La Cpi met la pression

Massacre de 2009 en Guinée: La Cpi met la pression

Au moment où l’opinion nationale et internationale se remet de l’annonce du retour de Dadis Camara sur la scène politique guinéenne, la Cpi elle a jugé bon de replonger dans les massacres de 2009 afin de faire la lumière sur les crimes qui ont été commis. « Des progrès importants et encourageants ont été effectués dans l’enquête sur le massacre d’au moins 157 personnes en septembre 2009 à Conakry, la capitale guinéenne », a affirmé la procureure de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda.

« Je suis venue en Guinée faire le point sur l’enquête judiciaire concernant les crimes du 28 septembre (2009), menée par les autorités guinéennes conformément à leur obligation première de poursuivre et de juger les auteurs des crimes relevant de la compétence de la CPI » a déclaré Mme Bensouda lors d’une conférence de presse bouclant une visite de trois jours dans le pays.

Les violences du 28 septembre 2009 avaient été commises dans un stade de Conakry où étaient rassemblés des milliers d’opposants à la candidature à l’élection présidentielle du capitaine Moussa Dadis Camara, chef de la junte militaire au pouvoir à l’époque. Au moins 157 personnes avaient été tuées et plusieurs dizaines sont portées disparues depuis, selon un rapport de la Commission internationale d’enquête de l’ONU. De même source, au moins 109 femmes avaient aussi été violées dans le stade et ses environs.

Noura Kamagaté, pour eburnienews.net

_________

NB: Il est permis de reprendre nos articles sous condition d’en préciser la source

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE