MASSACRE D’ODESSA : DES BLESSES DEPOUILLES, DES CADAVRES PROFANES PAR LES NEONAZIS DE KIEV ! (REGARDEZ)

A la suite du désordre et de l’incendie survenu dans l’un des immeubles du centre de la ville 40 personnes ont péri et 200 autres approximativement ont fait appel aux urgences médicales. Selon les justes estimations russes, la responsabilité de ses crimes commis à Odessa incombe au gouvernement par intérim se trouvant à Kiev. Le porte-parole du président de Russie Dmitri Peskov a déclaré : « Les gens qui croient les autorités de Kiev légitimes, deviennent des criminels ».

Plusieurs dizaines de personnes ont trouvé la mort dans le feu, d’autres ont été intoxiquées par la fumée. Les rescapés se sont défenestrés. Selon les dépositions des témoins, les pompiers sont arrivés avec une demi-heure de retard par rapport au début de l’incendie et les  néofascistes les ont encore empêchés d’intervenir.

PCN TV Odessa des cadavres dépouillés 2014 05 03 FR 2 MASSACRE D’ODESSA : DES BLESSES DEPOUILLES, DES CADAVRES PROFANES PAR LES NEONAZIS DE KIEV ! (REGARDEZ)

Des vidéos sur le net montrent des brûlés insultés, lynchés et molestés. On évoque même des cadavres profanés et dépouillés.

Une vidéo de LIFE NEWS, la chaîne d’information russe en fournit la preuve par l’image !

PCN-TV / RUSSIA24


NOUVEAU MASSACRE EN UKRAINE: LES SOUDARDS DE KIEV TUENT 10 CIVILS DESARMES ET EN BLESSENT 30 A KRAMATORSK !

Dix habitants de la ville de Kramatorsk, dans la région de Donetsk, ont trouvé la mort dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé à RIA Novosti un des leaders des partisans de la fédéralisation de l’Ukraine. “La nuit dernière, 10 personnes ont été tuées de notre côté. Ce sont tous des civils sans armes”, a indiqué la source. Et d’ajouter que le pilonnage mené par l’armée ukrainienne avait en outre fait 30 blessés, dont 10 hospitalisés à Slaviansk.

Un combat a éclaté vendredi soir près de Kramatorsk, après qu’une colonne de véhicules blindés a tenté de rompre le bouclier humain la bloquant. Les soldats ont d’abord tiré en l’air, puis sur les habitants de la ville.

Les autorités criminelles de Kiev ne sont pas disposées à arrêter la phase active de l’opération spéciale à Kramatorsk qui sera poursuivie, a communiqué le « ministre ukrainien de l’Intérieur » fantoche de la junte, le criminel Avakov sur sa page Facebook.

Vendredi soir, des violences ont eu lieu dans la ville d’Odessa, où plusieurs dizaines de militants opposés aux nouvelles autorités ukrainiennes ont été brûlés vifs à l’intérieur de la Maison des syndicats.

MOSCOU CONDAMNE ODESSA, SLAVIANSK ET KRAMATORSK, JUGE « CRIMINELLE » ET « ILLEGITIME » LA JUNTE DE KIEV :« TOUTE JUSTIFICATION OCCIDENTALE DE LA REPRESSION EST CYNIQUE » 

Toutes les tentatives occidentales de justifier les actes de Kiev qui a lancé vendredi une vaste opération spéciale dans l’est de l’Ukraine sont l’apogée du cynisme, a déclaré samedi aux journalistes le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov.

« La justification de l’opération répressive est une preuve du plus profond cynisme dans la politique internationale. Ces justifications sont prononcées par les mêmes personnes qui ne reconnaissaient pas il y a quelques mois le droit du président ukrainien légitime [Viktor Ianoukovitch] à entreprendre des mesures en vue de rétablir l’ordre dans le pays », a indiqué M.Peskov.

PIH LM massacre à Kramatorvsk 2014 05 04 FR MASSACRE D’ODESSA : DES BLESSES DEPOUILLES, DES CADAVRES PROFANES PAR LES NEONAZIS DE KIEV ! (REGARDEZ)

En commentant le drame qui s’est déroulé vendredi soir à Odessa, le porte-parole a souligné que les nouvelles autorités ukrainiennes avaient du sang sur les mains, ajoutant que ceux qui les reconnaissaient légitimes étaient leurs complices. « Les autorités de Kiev non seulement responsables de ce crime, mais ils sont des complices directs de ces actes criminels. (…) Ceux qui qualifient cette junte de légitime deviennent ses complices. Nous déplorons l’approbation de cette opération punitive, l’approbation de ce que Kiev fait dans les région du sud et de l’est du pays », a souligné le porte-parole.

Vendredi matin, les forces ukrainiennes ont lancé une vaste opération spéciale contre les partisans de la fédéralisation du pays dans la ville de Slaviansk (est). L’opération implique des hélicoptères et des blindés de l’armée régulière. Des victimes ont été signalées dans les deux camps.

Le président américain Barack Obama – ce prix Nobel en toc dont les drônes tuent des civils chaque jour – a évidemment soutenu l’opération à Slaviansk, dont il est le vrai donneur d’ordres, soulignant « le droit de Kiev à maintenir l’ordre dans le pays » (sic).

Luc MICHEL

 

 

About admin

One comment

  1. Luc Michel, ce qui se passe en UKRAINE, est la responsabilité des Etats-Unis et de l’Europe. Les guerres en Afrique ou ailleurs et tout ce que cela entraîne comme misères est leur volonté affichée de dominer le monde. Actuellement ils sont à la porte de la Russie, c’est une provocation de trop. Et comme elle a l’habitude de reculer ce sera son démembrement futur. On assiste à une boucherie comme en Syrie,Lybie,Côte d’Ivoire…..On observe, mais on ne tue pas son peuple.C’est un crime.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE