Mauritanie: L’ivoirien Alfred Babli Agbohoun a-t-il été jeté en prison arbitrairement?

Mauritanie: L’ivoirien Alfred Babli Agbohoun a-t-il été jeté en prison arbitrairement?

A travers diverses coorespondances adressées à la Rédaction de EBURNIENEWS, des communautés d’Ivoiriens vivant en Mauritanie ont signalé l’emprisonnement de l’entrepeneur ivoirien Alfred Babli Agbohoun.

Selon lesdites correspondances, Alfred Babli Agbohoun aurait, avec l’aide d’autres compatriotes ivoiriens, créé un école de formation professionnelle du nom de “FONDATION JAPON-AFRIQUE”. Comme l’exigent les lois du pays, pour créer une entreprise, tout étranger en Mauritanie doit s’associer à un autochtone. C’est ce qu’aurait fait monsieur Alfred Babli Agbohoun en choisissant dame Mariam Touré comme collaboratrice.

Aux dires de personnes qui nous ont renseigné, la collaboration entre monsieur Alfred Babli Agbohoun et  madame Mariam Touré a très vite tourné au vinaigre. En effet, cette dernière, aidée par les autorités policières de son pays, aurait entrepis de s’accaparer l’école créer par l’Ivoirien Alfred Babli Agbohoun.

L’affaire qui a dû poursuivre son cours en justice a vu la condamnation, le 30 Mars 2016, de l’Ivoirien Alfred Babli Agbohoun à une peine 4 années d’emprisonnements fermes, assortie d’une amende de 600.000 fcfa. Monsieur Alfred Babli Agbohoun serait expulsé de la Mauritanie après avoir purgé sa peine de prison.

Ci-dessous les desciptions du déroulement de cette affaire scabreuse:

Première correspondance

Deuxième correspondance

Eburnienews.net

 

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*