Menace de djihadistes: La Côte d’Ivoire risque ses premiers attentats bientôt

Menace de djihadistes: La Côte d’Ivoire risque ses premiers attentats bientôt

Lorsqu’on observe le traitement de la question des Djihadistes en Côte d’Ivoire, on comprend que les terroristes ont déjà infiltré le pays.

Il y a bien longtemps que, alors Premier ministre de Ouattara, Ahoussou Jeannot affirmait que Ansar Dine se trouvait à Abobo. Il y a deux ans, le colonel Pierre Gaoudi Oualata, président de la Commission Défense et Sécurité du Parlement ivoirien, attirait l’attention du pouvoir sur la présence des Djihadistes en Côte d’Ivoire. Il vient de déclarer ce jeudi 2 juillet 2015, à la Une du confrère Le Nouveau Réveil ceci : « Les Djihadistes ont le don d’ubiquité, alors attention… ». Mais à part ceux-là, Paul Koffi Koffi, ministre délégué à la Défense en avait fait cas une fois, de même que son collègue de l’Intérieur, Hamed Bakayoko.

Selon nos informations, l’approche des deux, c’est que pour le second, il faut informer officiellement la population afin qu’elle participe à la vigilance et la dénonciation. Alors que le premier aurait soutenu de gérer discrètement la question, sans effrayer les populations en leur donnant l’information. On se rappelle également que, après une tournée en Europe, le ministre d’Etat Essy Amara, candidat déclaré à la présidentielle de 2015, avait exprimé ses vives préoccupions relativement à cette question des djihadistes dans notre pays. C’était lors d’une conférence de presse collective à l’Hôtel Ivoire à Abidjan.

En clair, le pouvoir sait depuis longtemps que les terroristes sont sur le territoire ivoirien. Seulement, ils ne s’étaient pas encore lancés dans leurs activités de Djihadistes. On se souvient que c’est la même méthode qu’a utilisée BOKO HARAM au Nigéria et au Cameroun. Ils ont pris le temps d’infiltrer la population. De repérer les sites sensibles et les cibles privilégiées avant d’entrer en action. Avec des enlèvements, des assassinats et autres attentats. C’est pourquoi, maintenant que le pouvoir Ouattara a attaqué leur base au Mali, il faut craindre que la Côte d’Ivoire ne connaisse ses premiers attentats.

Car écrire que la Côte d’Ivoire (FRCI) et l’ONUCI ont frappé des Djihadistes à la frontière du Mali et qu’il y a des morts dans leur rang, ne fera pas plaisir à leurs éléments infiltrés et tapis en Côte d’Ivoire. C’est certainement pourquoi Gaoudi Oualata, prévient et demande de faire attention parce que : « Les Djihadistes ont le don d’ubiquité … », c’est-à-dire ils sont partout à la fois. Et avec eux, le danger, la mort. La Côte d’Ivoire doit donc se préparer. Parce que voyez ce qui arrive au Tchad qui a frappé BOKO HARAM au Nigéria. Ce groupe a déporté la terreur sur le sol tchadien et même dans sa capitale N’Ndjamena, avec des attentats kamikazes horribles. Ouattara doit faire attention.

Suzanne Gahé, pour eburnienews.net

_________

NB: Il est permis de reprendre nos articles sous condition d’en préciser la source

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*