Migrants: Les “oubliés” de Côte d’Ivoire

Migrants: Les “oubliés” de Côte d’Ivoire

300.000 réfugiés ivoiriens ont quitté la Cote d’Ivoire après l’accession d’Ouattara au pouvoir. Ceux là, on les a définitivement passé sous silence!

La crise post-électorale de 2010 et l’intervention de l’armée française en 2011 pour installer Ouattara et chasser Gbagbo a provoqué l’exil de trois cent mille Ivoiriens, selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Ils ont fui d’abord vers les pays limitrophes et il en reste au moins soixante mille dans des camps au Liberia, où ils sont retenus en raison de l’épidémie Ebola. Les autres ont été rapatriés ou ont tenté et parfois réussi à gagner l’Europe et la France.

Des réfugiés sans statut

Quelques centaines d’entre eux sont toujours bloqués derrière le mur marocain dressé sur la frontière avec l’Espagne. En France, les milliers Ivoiriens , arrivés clandestinement ou avec des papiers d’emprunt acquis dans leurs pays africains d’accueil, ne peuvent prétendre au statut de réfugiés

Par Philippe Duval

Source: Mondafrique

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE