Ministère des Eaux et Forêts : L’arrivée de Dakoury Tabley sème déjà la terreur…

Ministère des Eaux et Forêts : L’arrivée de Dakoury Tabley sème déjà la terreur…

Après Nabo Clément, un grand «ami» de «L’Eléphant» spécialisé dans les injustices commises contre de pauvres gens à San Pedro, ensuite Babaud Darret, un autre grand ami de «L’Eléphant» connu pour son affaire de cotisations pour des funérailles (il paraît qu’il n’était pas au courant de l’affaire), voilà Louis-André Dakoury Tabley, un champion du silence, à la tête du ministère des Eaux et Forêts.

Connu pour sa capacité à se faire oublier et son humilité, le nouveau ministre des Eaux et Forêts donne – alors même qu’il n’a pris aucune décision encore – des sueurs froides à une certaine race d’individus qui ont prospéré dans les forêts ivoiriennes à la fois sous Nabo Clément et sous Babaud Darret. Des gens dont les exploits sont parvenus aux oreilles du chef de l’Etat grâce surtout à un animal connu pour sa capacité de nuisance dans ce pays et appelé «L’Eléphant Déchaîné».

Selon nos sources, de véritables hordes de pilleurs d’essences rares dans notre pays réfléchissent depuis quelques jours sur la stratégie à adopter pour attendrir ce nouveau ministre dont on dit qu’il a horreur d’une certaine race d’opérateurs économiques connus pour leur mépris pour l’économie ivoirienne.

Le changement à la tête du ministère des Eaux et Forêts trouble donc déjà le sommeil de ces spécialistes en magouilles forestières, et risque de déranger quelques mauvaises habitudes à la Sodefor, une société d’Etat censée protéger la forêt et qui s’est plutôt spécialisée dans la délivrance de permis de pillage de certaines essences dans des parcelles au mépris de plusieurs décisions de justice. «L’Eléphant» plaint déjà tous ces pauvres gens qui risquent d’être surpris par la personnalité de cet ancien policier qui n’est pas réputé pour son goût des intrigues et encore moins pour son amour des échanges sonnants et trébuchants bien que traditionnel dans ce beau milieu de verdure où l’argent n’aime pas le changement.

Pour une fois qu’une personnalité politique ne traîne pas de « casseroles », le pachyderme, qui affectionne les forêts, lui souhaite un grand courage! Il en aura besoin!!

Daniel Sovy

Source: L’Eléphant déchainé n°414

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.