Mobilisation de la jeunesse : Touré Mamadou peut-il effacer les traces de Charles Blé Goudé ?

Mobilisation de la jeunesse : Touré Mamadou peut-il effacer les traces de Charles Blé Goudé ?

Quand les « Grins » remplacent les « agoras » à Abidjan. 

« Pendant toute l’après midi du dimanche 24 août, Touré Mamadou était à Cocody-Djibi pour échanger avec des jeunes rassemblés au sein du grin baptisé « l’hémicycle ». A l’ordre du jour, les questions d’actualités… », rapporte le quotidien ivoirien, l’Expression dans sa parution du lundi 25 août 2014.

Seulement si la présence du conseiller du Chef de l’état, Alassane Ouattara, pour la jeunesse et le sport dans ce lieu ne souffre d’aucune ambiguïté avec sa fonction, l’appellation du lieu de la rencontre nous donne beaucoup à réfléchir.

Et si le mot « hémicycle » peut désigner l’assemblée nationale ou encore le parlement, le mot « GRIN » encore méconnu des ivoiriens tire ses origines droit du Mali.

En effet, dans la tradition malienne, pendant longtemps, le grin concernait les enfants circoncis en même temps et qui apprenaient les mêmes rites initiatiques («domos»).

Le cérémonial du thé lui donnera plus tard une nouvelle orientation: le grin est devenu un lieu de retrouvailles et de débats pour jeunes de tous âges issus de toutes les couches de la société malienne. Une sorte «d’arbre à palabres» et un espace d’entraide qui faisait la fierté des Maliens.

Malheureusement, selon le site « Mali Actualités », le grin en tant que «lieu éducatif, de solidarité et de cohésion»  n’existe plus. Des rivalités surgissent, entraînant la formation de «clans» au sein d’un même grin.

C’est donc un concept en perte de vitesse et de moralité au Mali qui s’exporte chez nous.

Qui en est le parrain ? 

« Tournée dans les grins du RDR » voici le titre donné par la journaliste Fatou Kouyaté à son article du jour, parlant de la rencontre de M. Touré Mamadou avec la jeunesse de Cocody-Djibi, ce dimanche 24 août. Un titre évocateur et qui rappelle les moments forts sous Laurent Gbagbo, des tournées du président de la galaxie patriotique, Charles Blé Goudé dans les « agoras », « parlement », « Sorbonne »….

De là à dire que les hommes se succèdent avec les mêmes habitudes ? Bien malin qui répondra. En d’autres termes, Touré Mamadou peut-il effacer les traces de Charles Blé Goudé ?

Nous y reviendrons !

Philippe Kouhon (Africa Tv)

 

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.