Mondial 2014: Plus de 200 supporters ghanéens entrés au Brésil avec des visas touristiques demandent l’asile politique au Brésil

Mondial 2014: Plus de 200 supporters ghanéens entrés au Brésil avec des visas touristiques demandent l’asile politique au Brésil

Plus de deux cents supporters ghanéens entrés au Brésil avec des visas touristiques pour le Mondial se sont constitués en demandeurs d’asile.

La police brésilienne a déclaré que ces Ghanéens affirment fuir de violents conflits impliquant des musulmans. Le ministère brésilien de la justice affirment étudier minitieusement ces dossiers de demandes d’asile.


Le ministère brésilien de la Justice appréciera les motifs et décidera au cas par cas d’accorder ou pas une suite favorable à leurs demandes. Mais en attendant, ils sont autorisés à travailler et circuler au Brésil. Le chef de la police précise que près de 150 d’entre eux ont quitté la ville de Caxias do Sul pour les Etats de San Paolo et Santa Catarina, où ils pensent pouvoir trouver un emploi.

Da Silva Melo a ajouté que les Ghanéens affirment être “des musulmans fuyant de violents conflits violents entre les différents groupes musulmans.” Vanessa Perini du Centre de soutien aux migrants de l’Église catholique demande à l’Organisation internationale des migrations de leur venir en aide.Le centre leur a fourni des abris temporaires et les aide à préparer leurs demandes d’asile.

Ces défections sont courantes lors des rencontres internationales. Aux JO de Londres en Août 2012, sept athlètes camerounais – cinq boxeurs, un nageur et une footballeuse – ont abandonné leur délégation pour disparaître dans la nature.

Source: BBC/DW/Canoe

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.