Morokro-village (Tiassalé) : Bitty Souho Georges perd son procès contre Gnamantêh!

Morokro-village (Tiassalé) : Bitty Souho Georges perd son procès contre Gnamantêh!

Le mercredi 05 avril 2017. Tribunal de section de première instance de Tiassalé présidé par le juge Liadé Willis Jacques Anselme, surnommé « le bon juge » depuis son arrivée dans la localité.

Ce mercredi 05 avril 2017, les vœux secrets de Bitty Souho Georges, chef de Morokro, destitué par les Morokrofouôh (ressortissants de Morokro), mais maintenu à son poste par  l’administration sous-préfectorale et    préfectorale, malgré tous ses abus dénoncés, d’envoyer Gnamantêh Nanankoua respirer l’air de la prison de Tiassalé, ont été déçus. Bitty Souho Georges ne racontait-il pas dans Morokro-village et les villages environnants  qu’après avoir emprisonné Gnamantêh, il ferait arrêter tous ceux qui ont signé la pétition du 08 juin 2016 pour dénoncer sa gestion calamiteuse depuis 15 ans à la tête de Morokro et demander sa destitution ?

Malheureusement pour les ennemis de la vérité, les vœux de Bitty Souho Georges n’ont pas été exaucés : il a été débouté ! Ce mercredi 05 avril 2017   Par le « bon juge » Liadé Willis Jacques Anselme qui a déclaré Nanankoua Gnamantêh Akoli Niamkey, enseignant-journaliste, non coupable  des faits de violences et de trouble à l’ordre public. Car, en mai 2016, Gnamantêh n’était pas à Morokro.

Mais stupeur dans la salle ! Comment une personne qui n’était pas présente en un lieu, pouvait-elle faire « usage irrégulier de titre » ? On apprendra dans les couloirs du tribunal de Tiassalé que le procureur Zahé Edmond, piqué par on ne sait quelle mouche, a transposé des faits de novembre 2016 à mai 2016 et a pesé de tout son poids de plus ancien magistrat à la section du tribunal de Tiassalé pour qu’un non-lieu ne soit pas prononcé en faveur de l’enseignant-journaliste. Allez savoir pourquoi !

Ainsi donc, Gnamantêh Nanankoua est-il déclaré non coupable et coupable pour « usage irrégulier de titre » à 6 mois de prison et 300 mille francs.

Non coupable et coupable ! Etrange que tout cela pour le petit peuple ! Mais, le « bon juge », Liadé Willis, président du tribunal de Tiassalé, a aussitôt ajouté : monsieur Nanankoua, vous pouvez faire de la décision car, nous avons décidé en 1er  ressort ».

Faire appel ! Ce que, séance tenante, Gnamantêh fit au bureau de maître Goulizan Bi Zorro, greffier, ce mercredi 05 avril 2017. Avant de rentrer, triomphalement, à Morokro-village avec ses partisans. Au grand désarroi de Bitty Souho Georges, débouté par la justice car, ses mensonges, que dénoncent Gnamantêh et les Morokrofouôh, chaque jour, n’ont pas prospéré !

Affaire à suivre !

Correspondance de Ngani

Morokro-village, le jeudi 06 avril 2017

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*