Motion de soutien à la Direction intérimaire du Front Populaire Ivoirien

Motion de soutien à la Direction intérimaire du Front Populaire Ivoirien

Depuis près d’un an, le FPI (Front Populaire Ivoirien) vit une situation inédite: celle qui ressemble à n’en point douter à une attaque en règle, executée avec minutie pour le détruire et le faire disparaitre. Quelques faits:

  1. Le camarade Président du parti, Pascal Affi Nguessan, rencontre François Hollande à Abidjan. Au sortir de cette rencontre privée, il decide de renouveller le secretariat general à fond et informe les autres par medias interposés.Il est rappelé à l’ordre.
  2. Il decide ensuite de façon unilatérale d’entrer dans la CEI privée d’Alassane Dramane Ouattara alors que ce dernier refuse toute proposition ou revendication venant de l’opposition. Affi est rappelé à l’ordre mais son représentant refuse de sortir de ce groupe sous prétexte que qu’il est representerait un autre groupe , pourtant dirigé par le même Affi (l’AFD)
  3. Les bruits de coulissses se faisaient entendre, selon lesquels le Président Affi soutiendrait que les autres sont dans l’émotion alors que lui, restait Cartesien et que cela lui permettrait de se presenter aux élection présidentielle contre Ouattra , chose qu’il juge stratégique pour la Côte d’Ivoire et qui libererait Laurent Gbagbo de la CPI car les maitres européens (trop forts) et lui auraient demandé de changer la ligne du parti pour notre bonheur.. Il s’en est suivi un matraquage mediatique faisant d’Affi un génie politique et diabolisant ceux qui refusaient de s’accoquiner avec le gouvernement Ouattara, tant que ce dernier ne montrait pas patte blanche pour une collaboration franche entre ivoiriens, pour le bien de la Côte d’Ivoire.
  4. La division au sein de la base atteignit son comble et c’est dans ce brouhaha que fut lancée l’appel dit de Mama, selon lequel un certains nombre de fédéraux demandaient la candidature de Laurent Gbagbo à l’élection Présidentiel du parti pendant le congrès qui devait avoir lieu en decembre 2014.

Monsieur Touna, après avoir presenté la situation du parti et expliqué les actions de Monsieur Affi Nguessan contre le Président Laurent Gbagbo par une lettre qu’il aurait réçu et qui reprendrait toutes les conditions d’éligibilité à ala tête du parti, que ne respecterait pas la candidature à la tête du parti de Monsieur Gbagbo, a demandé à l’assemblée d’analyser la situation.

L’assemblée assez représentatif de la configuration militante de Belgique (Flandres, Wallonie, Bruxelles) a pris à l’unanimité ses distances avec Monsieur affi Nguessan et a proposé un vote à main levée pour que le FPI Belgique aille en rang serré et soutienne le Bureau interimaire dirigé par Monsieur Aboudrame Sangaré

C’est sans surprise que tout le groupe (à l’exception du representant) a voté la motion de soutien au Président Abou Drahamane Sangaré et le secretariat général de Monsieur Alphonse Douaty. Plus tard, cette motion a été proposée au membres absents afin qu’ils se prononcent. Ont signé cette motion:

  1. René Titilo Goli (Representant la section de Flandres)
  2. Edmond Gouléhi (Secretaire de section de Liège/ Wallonie)
  3. Goré Bi Goly Simplice (Representant le secretaire de la section de Bruxelles absent)
  4. Douhore Djibril Joachim
  5. Georgette Lakpé
  6. Gabriel Kokora
  7. Brigitte Bawa
  8. Serge Ouga
  9. Clovis Yapi
  10. David Etché
  11. Allah Brou
  12. David Abroh
  13. Francis Dacouri

Plus tard

  1. Abbey marie
  2. Ahoussi Fulgence
  3. Abel Ntakpé
  4. Charlotte Ahouty
  5. Kassoum Ouattara
  6. Charles danon
  7. Tizie Raphael
  8. Bah Michael
  9. Kouakou Georges
  10. Amon Bouadi
  11. Amon Georges
  12. Nguessan Isabelle
  13. Desiré Gnahoua
  14. Sah Bi Atsé Félicité
  15. Djessan Bi
  16. Madelaine Bilé
  17. Koré Lazare
  18. Atti Ben
  19. Liali Pascale
  20. Doua Melon
  21. Doua Jacob
  22. Tapé Groubera
  23. Alexis Groguhé
  24. Koné bakayoko

Le rapporteur de Seance

René Titilo Goli

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.