Mozambique : un jeune footballeur de 19 ans se fait dévorer par un crocodile

Mozambique : un jeune footballeur de 19 ans se fait dévorer par un crocodile

Au Mozambique, le défenseur central du club Atlético Mineiro de Tete, dans l’ouest du pays, a été happé et tué par un crocodile. Âgé de 19 ans, Estêvão Alberto Gino, la victime, finissait ses entraînements au bord du fleuve Zambèze lorsqu’il s’est fait attaquer par le dangereux animal. Cette terrible attaque est survenue dans la soirée du jeudi 16 mars 2017.

Décrit comme un joueur prometteur par l’Atlético Mineiro de Tete, un club de seconde division, Estêvão Alberto Gino venait d’achever ses étirements et autres entraînements, lorsqu’il s’est dirigé vers les eaux du fleuve pour se rafraîchir. Il s’est déshabillé puis il s’est accroupi sur le rivage pour se mouiller le corps. Peu de temps après, un crocodile a surgi de l’eau et l’a saisi par la taille. Pris entre les puissantes mâchoires du redoutable prédateur, le jeune homme a ensuite été emporté dans les eaux.

Interrogé par le quotidien et site d’information O’Tempo, l’entraîneur du club Atlético Mineiro de Tete a confirmé la tragique nouvelle. Dans un message publié sur Facebook, Estêvão Alberto Gino est décrit comme un exemple d’obéissance, de respect et d’humilité qui laisse un grand vide derrière lui.

Deux de ses voisins qui ont assisté à toute la scène n’ont pu rien faire. Ils ont affirmé aux autorités que l’animal faisait près de 5 mètres de long. Effrayés par les cris de supplice de la victime, ils sont allés avertir les habitants d’un village se situant à proximité. Ce lundi 20 mars à la mi-journée, les autorités mozambicaines ont déclaré que le corps de la victime n’avait toujours pas été retrouvé.

Ce n’est pas la première fois qu’une attaque de crocodile survient dans la région. Les populations qui vivent tout au long du fleuve Zambèze n’ont pas toujours accès à l’eau potable. Pour leurs besoins, elles se servent de l’eau du fleuve, notamment pour faire la lessive ou la vaisselle. Par conséquent, elles sont souvent la cible des crocodiles.

Source: africapostnews.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE