N ième report du congrès de l’Unjci: Le jeu trouble d’Afoussiata Bamba Lamine

N ième report du congrès de l’Unjci: Le jeu trouble d’Afoussiata Bamba Lamine

À quoi joue Me Affoussiata Bamba Lamine en voulant s’immiscer dans la gestion de l’Union des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci) ? Tel est la question qui est sur toutes les lèvres au moment où le régime par l’entremise de son cabinet ministérielle (Ministère de la communication) se donne le droit de reporter pour la N ième fois le congrès des journalistes. Et ce, à la suite d’un conclave le jeudi 6 aout 2015 entre les parties prenantes et ledit ministère. Les raisons évoquées par la tutelle sont d’ordre sécuritaire. Cette nouvelle, comme il fallait s’y attendre,  a soulevé l’indignation et le courroux de nombreux journalistes. Considérant  qu’un nième report viendrait à alourdir l’atmosphère déjà endommagé par diverses rumeurs.

De plus, l’immixtion de la tutelle est très  mal vue par nombre de confrères qui clament qu’il ne revient pas à Me Affoussiata Bamba Lamine de décider d’une période transitoire ou encore du report d’un congrès concernant les journalistes, fût-elle ministre de la Communication.

Depuis le 6 aout 2015  donc, les divergences vont bon train au sujet de cette décision inappropriée. Pour la liste « Agissons pour une Unjci rassemblée et crédible » conduite par Vamara Coulibaly l’hypothèse d’insécurité évoqué par la tutelle est à balayer du revers de la main.

Saint Claver Oula, président de la commission électorale de cette liste l’a fait si bien savoir sur sa page facebook en ces thermes : « je vois cette agitation du ministère de la Communication à s’immiscer dans l’organisation active du congrès de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci) sous prétexte d’insécurité eu égard à des affrontements entre journalistes qui pourraient en découler. Moi je ne crois pas à cette hypothèse d’autant plus que le collège électoral  dont je suis membre a déjà eu deux séances de travail technique, a sorti de nombreux cas conflictuels de la liste électorale, a admis d’ouvrir la liste à d’éventuelles réclamations jusqu’au congrès, si tant est qu’il en existe. Le Pco Joseph Anoma ayant aussi promis que des agents des forces de l’ordre seront commis à la sécurité de chaque staff. Si le ministère pense vraiment à la sécurité des journalistes pourquoi ne déploie-t-il pas les dispositions sécuritaires sur le site le jour du Congrès que de vouloir le reporter sur 6 mois ? S’il en est vraiment convaincu, c’est le report qui va faire disparaître l’insécurité le moment venu ? Pourquoi un Congrès de l’Unjci après l’élection présidentielle ? C’est louche. Pourquoi ne laisse-t-on pas les instances de l’Unjci Conseil exécutif, Conseil d’administration, Conseil consultatif… gérer leurs propres affaires que de vouloir les infantiliser ? Cette volonté de report sur une longue période du 9ème Congrès de l’Unjci pour dit-on nettoyer les textes et aller à un Congrès consensuel (éventualité d’ouvrir à d’autres candidatures) cache difficilement le désir du régime d’avoir une mainmise sur la faîtière des journalistes. Et cette agitation soudaine du régime est née des dénigrements gratuits de la liste MT qui présente la tête liste Vamara comme le pion de l’opposition. Vamara Coulibaly est Lmp entend-t-on dire ici et là pendant la campagne. Un des articles (édito) de Coulibaly Vamara dans lequel il a été critiqué contre Alassane Ouattara a même été transmis au cabinet du ministère de la Communication pour prouver sa posture distante vis-à-vis de lui.Ces éléments, mis l’un dans l’autre, démontrent que le régime craint d’avoir un président à la tête du Conseil exécutif de l’Unjci difficilement manipulable », déclare t-il.

Le camp de Moussa Traoré président à sa propre succession lui, estime que  « M. Mory Diomandé directeur de cabinet du ministre de la Communication  a tenté d’imposer une décision illégale et martiale. Si le président Alassane Ouattara refuse une transition au plan national et  qualifie d’insurrection toute réclamation de transition. Le congrès de l’Unjci  n’a  enregistré ni   violence physique, ni violence verbale. Au contraire, c’est l’occasion  idoine pour régler les différends et manifester les comportements démocratiques des journalistes ».  Et d’ajouter par la voix du porte-parole de l’Unjci « Nous constatons l’intrusion brutale et itérative du ministère de la Communication dans la gestion et le fonctionnement de l’Unjci depuis la nomination de Me Affoussiata Bamba-Lamine à ce poste. Nous demandons au président de l’Unjci de porter plainte officiellement auprès de l’Ujao, la Faj et la Fij ».

Certains observateurs du milieu vont plus loin en taxant Afoussiata Bamba Lamine de vouloir faire du faux. « Un tel cas de figure s’était produit en 2009. Le président, Amos Béonaho, alors président sortant de l’Unjci a fait reporter le congrès par deux fois ». D’une part, pour « des raisons financières » et d’autre part, pour « un cas de litige autour d’un candidat » à sa succession. Pour trouver une issue heureuse au problème, Amos Beonaho est resté aux affaires pendant six mois pour vider le contentieux et organiser des élections, sans une quelconque immixtion de la tutelle. Et cela, en dépit du fait qu’il y avait bel et bien litige. Pourquoi donc, dans le cas précis qui fait couler beaucoup d’encre et de salive, et où il n’y a véritablement pas péril en la demeure, veut-on changer les donnes? Si tel est que le porte-parole adjoint du gouvernement impose une transition au mépris des Statuts et règlements intérieurs de l’Unjci, Me Affoussiata Bamba Lamine, par ailleurs avocate de formation donne du coup raison à l’opposition ivoirienne dont les différents partis politiques réclament à cor et à cri une transition politique et le report de l’élection présidentielle d’octobre 2015 », justifient-ils.

Noura Kamagaté, pour eburnienews.net

_________

NB: Il est permis de reprendre nos articles sous condition d’en préciser la source

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.