Nelson Mandela : Du criminel au héros international

Nelson Mandela : Du criminel au héros international

Il est à coup sûr, la figure historique majeure de la fin du 20ème siècle ; à la fois le Washington et le Lincoln des Sud-Africains, comme l’écrivait Newsweek.

Je suis né libre – libre de toutes les façons que je pouvais connaître” écrit Nelson Mandela dans ses mémoires. “Libre de courir dans les champs près de la hutte de ma mère, libre de nager dans le ruisseau clair qui traversait mon village, libre de faire griller du maïs sous les étoiles et de monter sur le dos large des boeufs au pas lent (…) Ce n’est que lorsque j’ai appris que la liberté de mon enfance n’était qu’une illusion, qu’on m’avait déjà pris ma liberté, que j’ai commencé à avoir faim d’elle.”

Le 11 février 1990, Nelson Mandela sortait en homme libre des prisons d’Afrique du sud où il avait passé 27 années. À 72 ans, s’ouvrait devant lui le temps le plus important et plus le compliqué de son combat politique qui devait conduire son pays vers la démocratie et la réconciliation, en lui épargnant un bain de sang. Jusque-là symbole de la résistance à l’apartheid, Madiba deviendra dès lors une véritable icône planétaire de la paix et de la non violence.

Lire ls suite sur franceculture.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.